FESPACO 2019 : Le Rwandais Joel Karekezi remporte l’Etalon d’or de Yennenga

731 0

Le FESPACO 2019  a dévoilé ses lauréats pour son édition cinquantenaire ce 2 mars 2019. Et c’est le pays invité d’honneur qui a été à l’honneur. En effet,  The Mercy of the Jungle” de Joel Karekezi  remporte l’Etalon d’or de Yennenga.

 Le direct du Palais des sports 

Burkina24 


Le Rwanda a été doublement honoré pendant le cinquantenaire du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). Pays invité d’honneur, le film qui le représente en compétition officielle a remporté le laurier le plus convoité du cinéma africain : l’Etalon d’or de Yennenga. 

Le trophée du cinquantenaire a en effet été décerné au long métrage fiction “THE MERCY OF THE JUNGLE” de Joel Karekezi. Un film duquel est d’ailleurs sorti le prix de la meilleure interprétation masculine qui a été attribué à Marc Zinga. Le tout, devant leur président Paul Kagamé, qui a assisté à la cérémonie de clôture aux côtés de ses homologues du Burkina Roch Kaboré et du Mali Ibrahim Boubacar Kéïta. 

Mais Joel Karekezi ne lie par la présence de son Chef d’Etat au prix. « C’est un film qui a beaucoup voyagé. Je ne pense pas que la présence de Kagamé ait joué. C’est mérité. C’est la jungle. Le tournage était très physique », commente-t-il en effet.

Du côté du Burkina Faso, trois prix ont été glanés dans le palmarès officiel. Il s’agit du meilleur décor remporté par « Desrances » de Apolline Traoré.  Ismael Césaire Kafando de l’Institut Supérieur de  l’image et du Son/ Studio Ecole / ISIS/SE, avec « Maison de retraite », a reçu le deuxième prix des films écoles. Et enfin, « Le loup d’or de Balolé » de Aïcha Boro a raflé l’Etalon d’Or dans la catégorie documentaire long métrage.

C’est fini donc pour l’édition cinquantenaire du FESPACO. Rendez-vous est pris pour la 27e édition.

Revelyn SOME, Jules César KABORE et Basile SAMA

Burkina24


PALMARES OFFICIEL

Etalon d’or de Yennenga

“THE MERCY OF THE JUNGLE” de Joel KAREKEZI du Rwanda

 

Fiction long métrage

👉🏾 Etalon d’argent

« KARMA », Khaled YOUSSEF de l’Egypte

👉🏾 Etalon de bronze

« FATWA », Mahmoud BEN MAHMOUD de la Tunisie

👉🏾 Meilleure interprétation masculine

Marc Zinga, dans le film « THE MERCY OF THE JUNGLE » de Joel KAREKEZI du Rwanda

👉🏾 Meilleure interprétation féminine

Samantha Mugatsia, dans le film RAFIKI, Wanuri KAHUI du Kenya

👉🏾 Meilleur scénario

1er « REGARDE-MOI » (LOOK AT ME), Nejib BELKADHI de la Tunisie

-2e  « KETEKE »,  Peter SEDUFIA du Ghana

👉🏾 Meilleure image

« MABATA BATA », Joao Luis SOL DE CARVALHO du Mozambique

👉🏾 Meilleur son

« KARMA »  Khaled YOUSSEF de l’Egypte

👉🏾 Prix de la meilleure musique

« SEW THE WINTER TO MY SKIN », Qubeka  JAHMIL X.T de l’Afrique du Sud

👉🏾 Prix du meilleur décor

« DESRANCES », Apolline TRAORE du Burkina Faso

👉🏾Prix du meilleur montage

« MABATA BATA », Joao Luis SOL DE CARVALHO du Mozambique

👉🏾Prix Oumarou Ganda

ILA AKHIR EZZAMAN (JUSQU’A LA FIN DES TEMPS),      Yasmine CHOUIKH         de l’Algérie

Fiction court métrage

👉🏾 Poulain d’or

« BLACK MAMBA », Amel GUELLATY de la Tunisie

👉🏾Poulain d’argent

« UNE PLACE DANS L’AVION »,   Khadidiatou SOW du Sénégal

👉🏾Poulain de bronze

« UN AIR DE KORA », Angèle DIABANG du Sénégal

Documentaire long métrage

👉🏾 Etalon d’or

« LE LOUP D’OR DE BALOLÉ », Aïcha BORO du Burkina Faso

👉🏾 Etalon d’argent

« AU TEMPS OÙ LES ARABES DANSAIENT »,    Jawad RHALIB du Maroc

👉🏾 Etalon de bronze

« WHISPERING TRUTH TO POWER », Shameela SEEDAT de l’Afrique du Sud

Prix Paul Robeson de la  meilleure documentaire de la diaspora

MEU AMIGO FELA (MON AMI FELA), Joel Zito ARAUJO du Brésil

Documentaire court métrage

👉🏾 Poulain d’or

« AGAINST ALL ODDS (CONTRE TOUTE ATTENTE) », Charity Resian NAMPASO/ Andréa IANNETTA du Kenya/ Italie

👉🏾 Poulain d’argent

« ZANAKA-TENY NOMEN’I FELIX (AINSI PARLAIT FELIX) »,  Nantenaina LOVA de Madagascar

👉🏾  Poulain de  bronze

« TATA MILOUD », Nadja HAREK de   l’Algérie / France

Séries télévisuelles africaines

👉🏾1er prix

« PETITES HISTOIRES, GRANDES VERITÉS (PHGV) »,   Ambrose B. COOKE du Ghana

👉🏾 2e prix

« BLOG »,     Akre Loba Diby MELYOU de la Côte d’Ivoire

Films d’animation 

👉🏾1er prix

« BRISKA », Nadia RAIS de la Tunisie

👉🏾2e prix

« UN KALABANDA A MANGE MES DEVOIRS », Raymond MALINGA de l’Ouganda

👉🏾Prix du jury

DA TSYSY DA de    Tojo Niaina RAJAOFERA de Madagascar

Films des écoles africaines de cinéma

👉🏾1er prix

« INCOMPRIS »,  Jaurès KOUKPEMEDJI, de l’Institut Supérieur des Métiers de l’Audiovisuel (ISMA) du Bénin

👉🏾2e prix 
“MAISON DE RETRAITE”,  N. Ismaël Césaire KAFANDO,    de l’Institut Supérieur de  l’image et du Son/ Studio Ecole / ISIS/SE du Burkina Faso


PRIX SPECIAUX

NOM DU PRIX Lauréats
PRIX  SEMBENE OUSMANE (5 millions FCFA + l’effigie en bronze de Sembene Ousmane)

 

« LES ARMES MIRACULEUSES » de Jean-Pierre BEKOLO (Cameroun)
PRIX DE LA CHANCE (2 millions FCFA + trophée)

 

« Naabiga (le prince) » de Zalissa ZOUNGRANA (Burkina Faso)
PRIX DE LA VILLE DE OUAGA

(3 millions FCFA + trophée)

« DESRANCES » de Apolline TRAORE (Burkina Faso)
PRIX THOMAS SANKARA (3 millions FCFA + attestations)

 

« BLACK  MAMBA »  de  Amel  GUELLATY (Tunisie)
PRIX SIGNIS (2 millions + trophée + certificat)

 

«DUGA, LES CHAROGNARDS »  de  Abdoulaye DAO et  Herve Eric LINGANI (Burkina Faso)
PRIX DE LA CRITIQUE CINEMATOGRAPHIQUE AFRICAINE   (un  trophée)

 

« INDIGO » de Selma BARGACH (Maroc)
PRIX  SPECIAL DE L’ASSEMBLEE NATIONALE DU BURKINA FASO (7 000 000  FCFA + trophée)

 

« DESRANCES » de Apoline TRAORE (Burkina Faso)
PRIX CEDEAO DE L’INTEGRATION

(15 millions)

 

PRIX DE LA MEILLEURE FEMME  REALISATRICE

(10 millions + 1 trophée)

« RESOLUTION » de Boris OUE et Marcel SANGNE (Côte d’Ivoire)

 

« AIR DE KORA »  de Angèle  DIABANG (Sénégal)

PRIX FELIX HOUPHOUET – BOIGNY

(10 millions + 1 trophée)

« RESOLUTION » de Boris OUE et Marcel SANGNE (Côte d’Ivoire)
UEMOA

Long  Métrage (10 millions + 1 trophée)

 

 

 

 

Court Métrage (08 millions + 1 trophée)

 

 

Documentaire (08 millions + 1 trophée)

 

 

« DUGA, LES CHAROGNARDS »  de  Abdoulaye DAO et  Herve Eric LINGANI (Burkina Faso)

 

« REVE BRISE » de Béde Modeste GANAFE MOFE  DOG-NA  (Burkina Faso)

 

« JUMA DUMAN » de Salif TRAORE (Mali)

PRIX  SPECIAL  DE  L’UNION  AFRICAINE « FATWA » de Ben Mahmoud Ben MAHMOUD (Tunisie)

👉🏾 Discours du Délégué Général Ardiouma Soma

Le Délégué Général du FESPACO Ardiouma Soma, avant son discours, a annoncé le décès ce 2 mars 2019, du Franco-Mauritanien Med Hondo, Etalon d’or de Yennenga 1987

Copyright – Kassataya

Vous avez montré que le Burkina Faso est une destination viable“, a par ailleurs indiqué le délégué général, remerciant les festivaliers pour leur mobilisation.

Burkina24

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *