Thomas Sankara « renaît » au Conseil de l’Entente

761 0

Alors que les festivaliers s’apprêtent à donner le clap de fin du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), un autre événement a retenu l’attention des Burkinabè et leurs amis venus des quatre coins du monde. Il s’agit du dévoilement de la statue géante du Président Thomas Sankara. Cet acte posé le samedi 2 mars 2019 résonne comme une renaissance pour le père de la révolution burkinabè qui “renaît” au Conseil de l’Entente, lieu où il avait été assassiné avec 12 de ses compagnons un 15 octobre 1987.

32 ans après son assassinat, le Burkina Faso honore son ancien président, Thomas Sankara, en érigeant une statue géante de huit mètres de haut en y incrustant 12 bustes de ses compagnons martyrs. Cette  statue, qui représente Thomas Sankara, debout, le poing gauche levé, fait partie intégrante du mémorial du nom du père de la Révolution en construction.

Vidéo – Revivez la cérémonie de dévoilement en direct

Burkina 24

Selon les porteurs du projet représentés par le colonel Bernard Sanou, Président du Comité international pour le mémorial Thomas Sankara (CIMTS), le mémorial vise « principalement à sauvegarder, préserver et promouvoir l’héritage politique de la Révolution et des idées de Thomas Sankara pour les générations présentes et futures ». Aussi dit-il, « l’image du Président Thomas Sankara permettra, nous en sommes convaincus, de laver toutes les souillures des horreurs qui y ont été perpétrées. Ce site mérite de devenir un espace populaire ».  

Le ministre de la Culture, Abdoul Karim Sango a emboîté le même pas en indiquant que ce « site deviendra sans nul doute, le carrefour de nos espoirs et de nos grandes ambitions au regard des projets en cours ».

Pour l’acte I, le dévoilement de la statue de Thomas Sankara, la cérémonie a connu la participation de Roch Kaboré, Président du Faso, John Jerry Rawlings, ancien Président du Ghana et parrain de la cérémonie, des membres du gouvernement avec à sa tête le Premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré, du Président de l’Assemblée nationale, Alassane Sakandé, entre autres. En sus de ces officiels, les familles des victimes et de nombreuses autres personnes ont fait le déplacement au Conseil de l’Entente pour l’occasion.

Description technique de la statue

La statue géante est de 5 mètres de hauteur en ronde bosse symbolisant le capitaine Thomas Sankara entièrement réalisée en bronze patinée. La statue est montée sur un socle de 3 mètres de haut en forme de pyramide de quatre faces comportant chacune trois bustes des 12 camarades tombés le 15 octobre 1987. La hauteur finale du monument est huit mètres. Elle a été réalisée par une équipe de 57 Burkinabè.

Le Président du Faso Roch Kaboré n’a pas manqué de relever que les Burkinabè doivent être fiers car partout dans le monde, les idées défendues par Thomas Sankara demeurent. « Ce qui est important, dit-il, c’est le fait que ses idées traversent les âges, les pays, parce que ce que ces idées, c’est l’intérêt des peuples de façon générale ».

Le second aspect, selon Roch Kaboré est que « la révolution a permis de positionner le Burkina sur l’échiquier. Beaucoup ne savaient même pas où se trouve ce pays. Etc cela  permis d’accroître l’image de notre pays ».

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre