Eddie Komboïgo : « J’appelle les militants du CDP  à voter celui que le parti va choisir »

448 0

Le groupe parlementaire « Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) » tient ses premières journées parlementaires de l’année 2019 dans la ville de Manga. L’ouverture desdites journées est intervenue ce lundi 4 mars 2019 dans la cité de l’épervier.

Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès tient ses premières journées parlementaires sous le thème : « participation de la jeunesse à la gouvernance politique et démocratique au Burkina Faso ». Un thème d’une très grande pertinence, de l’avis du groupe parlementaire CDP. « Notre jeunesse représente plus de 60% de la population active et joue un rôle qui n’est pas négligeable dans l’édification de la démocratie et la consolation de la bonne gouvernance politique », a expliqué Alphonse K. Nombré, président du groupe parlementaire CDP.

La tenue de ces journées rentre dans le cadre des journées parlementaires qui se tiennent traditionnellement avant chaque session parlementaire. C’est une rencontre d’échanges, de communication et de préparation des députés pour aborder la session parlementaire à venir.

« Lorsque nous évoquons la contribution de la jeunesse dans la gouvernance et la démocratie au Burkina Faso, nous faisons le constat que le système instauré dans la classe dirigeante actuelle est loin d’être une démocratie achevée qui comporte des lacunes comme la banalisation des valeurs démocratiques, le recul des libertés publiques, une justice militaire aux ordres et la corruption toujours galopante »

(Alphonse K. Nombré)

L’ouverture de ces journées a connu la participation du président du parti Eddie Komboigo. Ce dernier a salué la pertinence du thème. Les résultats des travaux de ces premières journées parlementaires sont alors vivement attendus par la classe dirigeante du parti afin de proposer des solutions devant toute la représentation nationale. « Nous allons inviter notre groupe parlementaire à mener des réflexions sur le sujet pour apporter des changements conséquents », a dit le président du CDP.

Sur la question des échéances électorales de 2020, le président du parti s’abstient de déclarations. « Le CDP n’a pas encore ouvert sa candidature, déclare Eddie Komboïgo. Le moment venu, le CDP dévoilera ses critères et tous les militants du CDP qui voudront se présenter pourront le faire. J’appelle les militants du CDP à rester à l’écoute et à voter celui que le parti va choisir ». Il faut noter pour rappel que Kadré Désiré Ouédraogo, ancien Premier ministre et membre du CDP, a déclaré sa candidature pour le scrutin qui s’annonce. 

Ouvertes ce lundi 4 mars 2019, les premières journées parlementaires du CDP vont se tenir jusqu’au 5 mars 2019 dans la ville de Manga. Elles connaitront la participation des autres groupes parlementaires présents à l’Assemblée nationale. Eddie Komboigo a salué cette participation et lance un appel à l’union. « Nous invitons les autres groupes parlementaires et les autres partis à nous unir pour donner une belle image de la sphère politique du Burkina », a-t-il indiqué.

Basile SAMA (stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *