Commune de Ouagadougou : Un programme de recyclage pour  des élus locaux opérationnels

255 0

Le lancement de la première session de formation des élus et agents de la commune de Ouagadougou a eu lieu ce mercredi 6 mars 2019 à Ouagadougou sur le thème « rôles et missions du conseiller municipal dans la promotion de la gouvernance locale et du développement local ».  Cette formation consiste à renforcer les capacités, à promouvoir la bonne gouvernance et à améliorer les compétences individuelles et collectives des agents et des élus.

« Aucune formation n’est de trop et on n’a jamais assez appris », car la formation permet d’actualiser, d’ajuster et d’adapter ses connaissances dans un contexte d’évolution des technologies. C’est fort de cette conviction que le maire central de Ouagadougou Armand Pierre Beouindé a initié cette session de formation au profit des agents et élus locaux de la commune.

Pour parvenir à ses missions assignées, selon le maire Armand Roland Pierre Beouindé, il faudra moderniser « la gouvernance de l’administration en renforçant ses capacités opérationnelles ».  Ainsi, il s’agira pour « l’ENAM d’assurer un programme de renforcement des capacités et des compétences par la formation, les stages et le recyclage des élus et des agents », a-t-il lancé. Le thème « rôles et missions du conseiller municipal dans la promotion de la gouvernance locale et du développement local » a été choisi dans le but « de rappeler aux conseillers municipaux les missions qui sont les leurs : celles de promouvoir et d’impulser le développement à la base à travers la bonne gouvernance », a expliqué le maire de la commune de Ouagadougou.

Le développement

L’ENAM, qui est un centre d’excellence et d’innovation,  a été sollicitée pour la formation pour appuyer le renforcement de capacités et de performances des agents, des élus et des collaborateurs. « Le Burkina Faso est rentré dans une phase de gouvernance à la fois sur le plan central et aussi au niveau de la décentralisation », a précisé Awalou Ouédraogo, le directeur général de l’ENAM. 

Du point de vue des acteurs et des exécutifs communaux, c’est « de pouvoir piloter le développement au plan local d’où le rôle des maires, des conseillers…de pouvoir piloter l’action gouvernementale mais sur le plan de l’assise sociétale qu’on appelle la gouvernance locale », a-t-il ajouté.

Plusieurs modules seront développés dans « l’espace » et dans « le temps » lors de cette formation. En effet, les modules développés dans l’espace seraient « l’ensemble des communes » mais aussi dans le temps parce que c’est structuré depuis « les agents de bas niveau », qu’on appelle souvent les exécutants, les décideurs, les collaborateurs immédiats.  Le directeur général de l’ENAM a également souligné que c’est un ensemble de formations assez holistiques qui visent à renforcer l’ensemble des capacités des acteurs de la mairie.

Armand Roland Pierre Béouindé a invité les bénéficiaires de ce programme de formation à être assidus et à participer activement aux modules de formation. Il a exprimé l’espoir qu’à la sortie de cette session il pourra compter sur les bénéficiaires pour transformer leur administration.

Aïna TOURE (stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *