FAMA 2019 : Wahabou Bara, DG du BBDA, en lice

344 0

La sixième (6e) édition de Faso Music Awards (FAMA) va se dérouler les 28, 29 et 30 mars 2019 à Ouagadougou. C’est au cours d’une conférence de presse animée ce jour 7 mars 2019 que les organisateurs ont déballé les articulations de la cérémonie de distinction des professionnels des métiers de la musique au Burkina Faso.

Le Faso Music Awards (FAMA) est une cérémonie de distinction des professionnels des métiers de la musique au Burkina Faso. L’objectif, selon le commissaire général des FAMA, Youssef Ouédraogo est de « valoriser au mieux les hommes de l’ombre de la filière musique dont leur savoir-faire nourrit le secteur musical de vitalité et vivacité, d’une part et d’autre part, contribuer à changer l’image de l’artiste musicien dans un environnement social où les stéréotypes continuent de lui assigner la vision romantique ».

A cette 6e édition qui a pour thème, «musique et engagement social en temps de crise », M. Ouédraogo et son équipe entendent  « créer une relation entre le contexte national marqué par les attaques incessantes des terroristes et la musique qui peut être un canal par lequel les artistes peuvent, non seulement encourager  les soldats qui sont au front, mais en même temps créer une sorte de résilience ».  A cet effet, les artistes devraient  jouer leur partition à travers des créations qui sensibilisent et galvanisent les troupes. 

La première activité s’ouvre le 28 mars 2019 par une causerie musicale autour de la thématique, au siège de la chaîne de télévision BF1. Ensuite vient le FAMA off, le lendemain 29 mars, où il est prévu un espace de promotion des talents latents. Il s’agira des prestations playback sur l’espace TV5 (Avenue Kwamé N’Krumah) ouvertes aux artistes émergents.

Les nominés

La soirée de distinction proprement dite est prévue le 30 mars au CENASA. A cette occasion, le comité d’organisation a annoncé la remise des trophées aux différents lauréats,  des prestations d’artistes, et un défilé de mode.

Le commissaire général des FAMA 2019 a relevé trois (3) innovations. « Pour la première innovation, nous avons trois (3) jeunes animateurs qui vont animer en live au cours de la cérémonie des FAMA et le jury va choisir le vainqueur. On ne l’a jamais fait auparavant. La deuxième innovation concerne notre collaboration avec le festival Djaka en Côte d’Ivoire qui nous envoie un artiste qui a été sacré meilleur artiste traditionnel de la musique ivoirienne en 2017. Et enfin, la troisième repose sur le thème qui est mis en relation avec le spectacle qu’on va offrir », a confié Youssef Ouédraogo.

La liste des 42 nominés répartis dans 13 catégories a été dévoilée. Dans le sacre suprême, c’est-à-dire, le FAMA de l’Année, Wahabou Bara, Abbe Roland Kima et Ibrahim Kéïta sont les nominés. .

Saga SAWADOGO (Stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *