Journée de l’alimentation scolaire : “Qui prépare mon repas” au Burkina ?

398 0

La journée internationale de l’alimentation scolaire a été célébrée ce jeudi 14 mars 2019 à Yilou dans la commune de Guibaré dans le Bam, sous le thème « Qui prépare mon repas ? ». Une journée qui vise à « sensibiliser les parents, les enseignants et le gouvernement à assurer une bonne nutrition aux élèves et aux enfants ».

La journée internationale de l’alimentation en milieu scolaire est célébrée chaque année à travers le monde au cours du mois de mars. Cette année, elle a lieu le 14 mars 2019 sous le thème  « Qui prépare mon repas ?».

CRS, en collaboration avec le MENAPLN a célébré cette journée à l’école de Yilou A, dans la commune de Guibaré, province de Bam.

Ils sont au total 3 406 229 élèves du préscolaire et du primaire qui bénéficient du programme des cantines scolaires au Burkina grâce à l’Etat burkinabè.  Roger Ilboudo, directeur de l’allocation des moyens spécifiques aux structures éducatives du MENAPLN (Ministère de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales), par ailleurs parrain de l’édition 2019 de la journée internationale de l’alimentation, affirme que l’Etat injecte plus de 18 milliards de F CFA  par an au profit de l’alimentation scolaire.

Ses partenaires, que sont le Catholic Relief Services (CRS), le programme Alimentaire mondial ( PAM) et le Fonds Enfant, eux l’accompagnent dans cette mission avec plus de 4 milliards F CFA pan an dans les cantines scolaires.

Il ajoute que le Burkina a retenu l’alimentation scolaire comme une des stratégies contribuant à améliorer les rendements scolaires et à résoudre les problèmes de santé, de nutrition, de faim et d’insécurité alimentaire.

Cette célébration rentre dans le cadre du projet Beoog Biiga phase 3, financé par le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique à travers le ministère de l’agriculture (USDA), qui est actuellement mis en œuvre par CRS  dans les provinces du Sanmatenga, du Bam et du Namentenga.

« Qui prépare mon repas ? »

« Qui prépare mon repas ? » est un thème qui n’est pas fortuit. « Il traduit l’expression de la nécessité pour chaque être humain de disposer de façon durable de la nourriture, mais aussi et surtout l’importance de la qualité des repas. Outre la provenance de la nourriture, les repas doivent être  bien préparés, exempts de toute critique du point de vue hygiène et nutritionnel », explique la représentante résidente de CRS au Burkina Faso, Carla Brown N’Diaye.

Pour elle, « l’élimination de la faim est la seule condition qui permettra à des millions de personnes de construire un avenir meilleur».

« Qui prépare mon repas ?», est aussi une manière d’inviter chaque acteur à réfléchir « pour trouver les voies et les moyens afin de recruter, de former et de suivre les cantinières et surtout de les mettre dans des conditions idoines pour préparer des repas sains et équilibrés au profit des jeunes scolaires », affirme Roger Ilboudo.

Les cantinières de Yilou, qui travaillent dans le bénévolat, se sont engagés à tenir leur promesse à mieux conduire ces cantines.

La représentante du CRS leur a témoigné sa gratitude en affirmant que dans le cadre de la nouvelle phase de Beoog Biiga, ces cantinières recevront une ration à emporter de 3 personnes chaque jour ouvrable pour compenser les efforts fournis.

Saly OUATTARA

Burkina24

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *