CHU Souro Sanou de Bobo-Dioulasso : L’ONATEL offre un groupe électrogène à la psychiatrie

878 0

Le Leader des télécommunications au Burkina Faso L’ONATEL SA a fait don d’un équipement énergétique au Centre hospitalier universitaire Souro Sanou (CHUSS) de Bobo-Dioulasso le samedi 16 mars 2019. A travers la remise de ce groupe électrogène insonorisé d’une capacité de 100 KVA, la compagnie de téléphonie entend sauver des vies.

«L’ONATEL apporte ce matin, sa contribution par l’installation d’un groupe électrogène insonorisé d’une capacité de 100 KVA au profit du Centre hospitalier universitaire Souro Sanou ». C’est en ces termes que son Directeur général Sidi Mohamed Naïni a procédé à la remise du don en présence de nombreuses autorités.

Estimé à une valeur monétaire de 20 millions de F CFA.  L’acquisition de cet équipement, à en croire les dires de la Ministre de la santé Claudine Lougué, va remédier aux nombreux désagréments liés à la coupure d’électricité en milieu sanitaire. Comme les risques de détérioration des produits nécessitant la conservation au frais, la mise à l’arrêt de certains appareils indispensables au maintien en vie de certains patients et le calvaire du corps soignant.

La raison de ce geste « salvateur », qui intervient suite au cri de cœur lancé en 2015 par le personnel soignant, est expliquée par le donateur. «Pour nous,  c’est un devoir d’accompagner le gouvernement du Burkina Faso autant que faire se peut dans l’atteinte des objectifs du PNDES », justifie le DG de l’ONATEL.

«Il n’y avait pas de meilleur site pour faire œuvre utile ! »

« Il n’y avait pas de meilleur site pour faire œuvre utile », affirme le Directeur général du Centre hospitalier universitaire Souro Sanou (CHUSS) Bakary Gustave Sanou, qui témoigne de l’importance du don. « C’est bientôt le mois d’avril avec ses multiples délestages et les habitants de la zone peuvent témoigner de la précarité de la fourniture d’électricité », affirme-t-il.

Le service psychiatrique du CHUSS reçoit les références de treize services de psychiatrie du Burkina Faso et même ceux des autres pays de la sous-région. En 2018, il a reçu 1 546 nouveaux consultations sur un total de 7 908 consultations.

D’autres bonnes volontés invitées à emboîter le pas  

C’est une Ministre de la santé visiblement  « soulagée » qui a salué  la responsabilité citoyenne des donateurs. « L’ONATEL vient de montrer une fois de plus qu’elle est une entreprise citoyenne. C’est aussi la preuve des bonnes relations qu’elle entretient avec mon département et celui de la co-marraine de la cérémonie, la Ministre du développement de l’économie numérique et des postes Adja Fatoumata Ouattara Sanou », dit-elle. D’où son souhait de voir d’autres entreprises  lui emboiter le pas.

Certifiée ISO 9001 V 2015, l’ONATEL SA a une couverture estimée à 93% de la population. Elle a une bande passante de 15,5 GB avec une cotation en bourse.

Aminata SANOU

Correspondante de Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Il y a 1 commentaire

  1. Louable action pour la Psychiatrie, qui fait peut être exception dans cet hôpital qui ne l’est plus que de nom:
    -Négligence dans les urgences, au point que bon nombre d’évacués y perdent la vie sans recevoir de soins
    -Bloc opératoire constamment en panne, pour manque d’oxygène ou défectuosité d’appareils
    -Fréquentes pannes de radios et scanners
    -Mépris du serment d’HIPPOCRATE et tendance manifeste des médecins à privilégier l’argent, au point de faire traîner les malades, pour les pousser subtilement vers les cliniques privées où ils interviennent.
    Autant de de maux qui font de cette institution, un lieu unanimement décrié par la population

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre