Burkina : Manifestations d’élèves contre un projet de délocalisation du lycée Marien Ngouabi

1678 0

Une manifestation a été observée au sein du lycée Marien Ngouabi ce mercredi 20 mars 2019 à Ouagadougou. Elle vient en réponse à un présumé projet  la délocalisation du lycée Marien Ngouabi.

Ce  mercredi matin, les élèves du lycée Marien Ngouabi ont donné de la voix pour marquer leur désaccord sur le projet de délocalisation dudit lycée. Selon le président de la coalition des élèves et étudiants section Marien Ngouabi, Omar Farouck Ouédraogo, « ce problème » perdure depuis six ans. « Chaque année, on vient nous dire que voilà, on doit délocaliser le Marien, le Marien doit être supprimé mais jusqu’à présent il n’y a pas eu de solution» a-t-il ajouté.

Ce projet de délocalisation du lycée Marien Ngouabi, selon les manifestants,  serait une initiative qui vise à offrir plus d’espace aux forces armées pour les déploiements et les regroupements. Mais avec plus de 3 000 élèves le redéploiement des scolaires pose problème et Omar Farouck Ouédraogo pense que les forces armées pourraient trouver un autre lieu pour leurs activités.

Une certaine « psychose » s’est installée avec la pression qu’il y a au sein de l’établissement, à écouter les propos de Omar Ouédraogo.  « Ça devient un problème psychologique, mental au niveau des élèves et même au niveau des enseignants », a-t-il confessé.

Approché, le corps professoral n’a pas voulu se prononcer estimant que c’est un problème qui dépasse leurs habilitations.

Les scolaires ont promis d’autres journées de grèves si les dirigeants ne se penchent pas pour résoudre ce problème.

Aïna TOURE (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

There are 1 comments

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *