Jonathan Pitroipa : « On est déjà passé par des cas pareils »

279 0

Les Étalons du Burkina affrontent le vendredi 22 mars 2019, les Mourabitounes de la Mauritanie dans le cadre de la dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 prévue en Egypte. Si le sort de l’équipe burkinabè dépend également du score de l’opposition entre le Botswana et l’Angola, Jonathan Pitroipa rappelle que le Burkina s’est qualifié dans des situations similaires dans le passé.

L’attention du public sportif sera en partie focalisée à Francistown où l’Angola classée troisième du groupe ira chercher sa qualification contre le Botswana déjà éliminé. En cas de victoire, l’Angola arrachera son ticket pour la CAN en Egypte quel que soit le score des Étalons face à la Mauritanie. Mais pour Jonathan Pitroipa, il ne faut pas d’abord penser à la Mauritanie. « On ne va pas penser au match qui se joue à Francistown. On pense tout juste à gagner notre match et à la fin, on verra», confie le sociétaire du Paris FC (Ligue 2).

Le meilleur joueur de la CAN 2013 rappelle que ce n’est pas la première fois que les Etalons passent par des situations pareilles. En 2012, ils s’étaient qualifiés dans les dernières minutes face à la Centrafrique. En 2016, c’est lors de la dernière journée et face au Botswana que le Burkina avait arraché sa qualification pour l’édition 2017 où il a pris la troisième place.

« On est passé par des cas pareils lors des précédentes CAN. On espère que cette fois, ce sera encore la bonne et qu’on va se qualifier », conclut le numéro 11 des Étalons. 

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *