Cameroun : Un ancien ministre enlevé en zone anglophone

612 0

Emmanuel Ngafeeson, anciennement secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Justice chargé de l’administration pénitentiaire pendant sept (7) ans, a été l’objet d’un rapt dans la nuit de mardi 19 à mercredi 20 mars à Bamenda, dans la région anglophone du Nord-Ouest. Les suspicions sont portées contre les combattants séparatistes qui s’empoignent régulièrement avec l’armée.

La police de Bamenda explique que les ravisseurs ont fait irruption chez l’ex-ministre Emmanuel Ngafeeson à sa résidence très tard dans la nuit d’où il a été soustrait en présence des autres membres de sa famille.

Il a par la suite été conduit vers une destination inconnue à bord de son propre véhicule. L’opinion nationale camerounaise très émue par cet enlèvement, s’interroge toutefois depuis ce mercredi 20 mars sur les circonstances réelles qui ont entourée cet incident mais se dit également offusquée par la légèreté avec laquelle les choses se sont déroulées.

Les enlèvements sont certes légions dans cette partie du Cameroun depuis le regain des velléités sécessionnistes  mais c’est la toute première fois qu’une personnalité de ce rang en fait l’objet.

Emmanuel Ngafeeson est un membre du parti au pouvoir le RDPC au sein duquel il siège au Comité central. Il a été de 2004 à 2011, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Justice et garde des Sceaux et s’occupait spécialement des questions touchant à l’administration pénitentiaire.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                         

Burkina24                                                                                                                                                                     

Source: RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre