Massacre de Peulhs au Mali : Les mesures du gouvernement

656 0

Le bilan est lourd. Au moins 134 personnes, ont été massacrés  à Ogossagou dans un village peul, dans le centre du Mali, le samedi 23 mars 2019. Le gouvernement a pris un certain nombre de mesures.

 La tuerie a eu lieu le samedi 23 mars 2019 et le lendemain, le gouvernement s’est réuni en session  extraordinaire. Des sanctions sont tombées. La dissolution pure et simple de l’association dont sont membres les supposés auteurs de l’attaque. « Nous avons procédé à la dissolution de l’association ‘Dana Amassagou’ pour montrer aux uns et aux autres que la protection est et restera le monopole de l’État », a dit le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga à la fin de la réunion gouvernementale, lit-on sur BBC.

Il semblerait que le groupe Dana Amassagou ne serait pas à sa première exaction. Elle est souvent accusée d’être responsable des attaques menées contre les populations du centre du pays, notamment les Peulhs.

Mais ses garants ont continuellement rejeté ces dénonciations. Ils disent être prêts à faire la paix avec les Peuls et de prendre part à des cérémonies de conciliation avec eux.

En attendant d’identifier les coupables de ce massacre, le gouvernement malien a annoncé l’ouverture d’une enquête afin de « déterminer les circonstances de ces crimes ».

Par ailleurs, le chef d’état-major général des armées, M’Bemba Moussa Keïta, et ceux de l’armée de Terre et de l’Air ont démis de leurs fonctions et de nouveaux chefs de l’armée ont été nommés.

Le gouvernement a invité les forces maliennes à faire respecter les ordres qui leur ont été donnés, à savoir l’interdiction de la circulation des véhicules à deux roues sur un certain nombre de routes, et le désarmement de toute personne qui ne doit pas détenir une arme. « C’est un message de fermeté », ajoute le premier ministre Maïga.

Synthèse de Irmine KINDA

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre