Mois du BBDA : 11 « maquis » dans le Centre-Ouest seront visités

1601 0

Le Bureau Burkinabè du Droit d’Auteur (BBDA) organise du 12 au 28 avril 2019, la 3e édition du mois du BBDA, à Koudougou, dans la région du Centre-Ouest. Il a, à l’occasion, tenu une conférence de presse, ce-jour 26 mars 2019 dans la cité du Cavalier rouge en vue de donner toutes les articulations de l’activité.

Après Ouagadougou et Bobo-Dioulasso, c’est le tour de Koudougou d’accueillir la traditionnelle activité du Bureau Burkinabè du Droit d’Auteur (BBDA) dénommée « Le Mois du BBDA » sous le thème « La place des bars dans la promotion du droit d’auteur ». Elle va consister, à en croire les organisateurs, « à une animation-causerie sur l’utilité du paiement des redevances de droits d’auteurs avec le public des bars visés ».

Cette 3e étape concerne au total onze (11) maquis soient neuf (9) à Koudougou, un à Réo et un à Dédougou. Il s’agit d’une campagne de sensibilisation, de vulgarisation, d’échanges directs avec les tenanciers de bars et de maquis sur l’importance du paiement des redevances de droits d’auteurs. Pour ce faire, a expliqué le chargé de la cellule stratégique et de développement, Moumouni Dermé, ce sont plus de 10 artistes et environ 40 agents du BBDA et de la BRAKINA qui se mobiliseront pour mener à bien la campagne de sensibilisation

« Il a été donné de constater que beaucoup de gens ne comprennent pas le droit d’auteur, encore moins la gestion collective. Pour leur permettre de bien comprendre, il vaut mieux les rejoindre dans les lieux où ils discutent, causent et se recueillent en toute convivialité. C’est ainsi que nous avons entrepris une collaboration avec la SODIDO qui va nous amener dans les bars et dans les buvettes pour voir dans quelles mesures nous pourrons poursuivre cette sensibilisation », a indiqué M. Dermé. Et de poursuivre « dans les maquis, il y aura la SODIBO aux  côtés des agents du BBDA et également un artiste avec nous. Cet artiste, nous l’appelons ambassadeur du droit d’auteur, et qui va se charger en tant que bénéficiaire des redevances du droit d’auteur expliquer aux clients présents et aux tenanciers des débits de boisson l’importance du droit d’auteur ».

Impact

La Directrice du réseau client, Armel Compaoré a laissé entendre qu’avec la tenue de « Le mois du BBDA », l’impact est perceptible. « Les deux années passées nous ont permis de constater que des utilisateurs venaient désormais payer d’eux-mêmes. On avait alors moins de sorties sur le terrain », a-t-elle confié.  

Pour cette phase de Koudougou, dit-elle, les innovations concernent la visite des trois villes (Koudougou, Réo et Dédougou), la rencontre d’échanges le 12 avril 2019 avec les ateliers de la région du Centre-Ouest et en particulier ceux de la province du Boulkiemdé, l’octroi d’un soutien financier aux créateurs de la localité pour les accompagner dans la réalisation de leurs projets culturels et la sensibilisation dans les bars, des utilisateurs d’œuvres de l’esprit sur le paiement de la redevance de droit d’auteur.

Saga SAWADOGO (Stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *