Eddie Komboigo : Face au terrorisme, « fléchir, ce sera périr »

1193 0

Le Président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Eddie Komboigo, désigné personnalité politique la plus influente de 2018 par une organisation de la société civile, a offert un concert gratuit à Ouagadougou, le samedi 30 mars 2019. « Je voudrais ici, humblement, vous dire merci. Merci non pas parce que j’ai reçu un prix, mais parce que vous avez cru en moi », a indiqué Eddie Komboigo, avant de demander une minute de silence pour les victimes du terrorisme.

Après la prestation de quelques talents nationaux en guise d’introduction du concert gratuit, le Président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Eddie Komboigo, a pris la parole pour fustiger « ceux qui critiquaient » l’initiative. « Ils disaient : ‘’ce n’est pas le moment’’. Peut-être ont-ils raison. Ce n’est pas le moment parce que notre pays subit une attaque lâche, de bandits. On se demande ce qu’a fait le Burkina Faso pour mériter cela ? ».

Face aux critiques sur la tenue du concert, Eddie Komboigo s’interroge : « Faut-il subir ou faut-il résister ? ». Et à l’en croire, face au terrorisme, « fléchir, ce sera périr. Je refuse de faire fléchir la jeunesse du Burkina Faso. Je refuse. Non, nous ne fléchirons pas le genou ». Il a profité lancer un appel à l’endroit des dirigeants. « Il est temps d’arrêter ce qui se passe », sollicite-t-il tout en précisant qu’il engage son parti pour cela.

Par rapport à la mobilisation, Eddie Komboigo indique avoir refusé de louer des bus pour convoyer les jeunes. Et à l’endroit des jeunes, il a lancé ce message : « arrêtez de récupérer les 1.000 F ou 2.000 F CFA pour aller dans des partis qui ne peuvent pas garantir votre avenir ». La jeunesse vaut mieux que cela, a conclu le Président du CDP.

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre

ONI : Le nouveau PCA installé

Posté par - 17 septembre 2019 0
Cyrille Sanon, commissaire divisionnaire de police, nommé président du conseil d’administration de l’Office National d’Identification (ONI),  suivant délibération du conseil…