FAMA 2019 : Floby sacré meilleur artiste de l’année

1390 0

L’édition 2019 des Faso Music Awards (FAMA) a dévoilé ses lauréats au cours d’une cérémonie qui se tient ce 30 mars 2019 à Ouagadougou. L’artiste Floby est sacré meilleur artiste de l’année. Et Ibrahim Keïta a décrochée FAMA 2019.

Deux lauriers ont honoré l’artiste musicien burkinabè Floby aux FAMA 2019. Celui qui figure parmi les trois nominés au Kundé d’or 2019, a été sacré meilleur artiste de l’année. Son titre “Weedo” a également obtenu le prix du tube de l’année. C’est sourire aux lèvres que le “Baba” a reçu ses trophées.  Par ailleurs, un de ses collaborateurs, Petit Jano, arrangeur de son album “Wakato“, a reçu le prix du meilleur arrangeur de l’année.

D’autres acteurs de la culture ont été primés. Le meilleur promoteur culturel est Abdoulaye Diallo du festival Ciné droit libre, pendant que le meilleur réalisateur vidéo de l’année est revenu à Pulsion Picture.

Le sacre suprême est revenu au Promoteur culturel et par ailleurs promoteur de « Soko festival », Ibrahim Keita.

Le thème de la 6e édition du FAMA a porté  sur « la musique comme moyen d’engagement social ». La justesse du thème a été expliquée par le Promoteur du FAMA, Yousseph Ouédraogo : « nous avons voulu trouver un rapprochement avec le contexte social. Dans la plupart de nos pays, on a l’impression que l’artiste est exclusivement condamné à sa dimension romantique. Alors que l’artiste va au-delà. L’artiste est un vecteur de progrès ».

Le ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat Harouna Kaboré a salué la tenue de cette édition. Il a par ailleurs rappelé que la culture est un milieu qui produit « énormément de richesses ».

« Dans ce combat de mondialisation, il faut que nous arrivions à avoir quelque chose qui est propre à nous et c’est notre culture. La culture n’a pas de prix. Les cachets, c’est juste des évaluations. Ce que les gens veulent, c’est qu’on les accompagne partout. Il faut donner sans compter », a-t-il déclaré. 

Le palmarès 

Graphiste de l’année : Doulce Beatz

Producteur musical de l’année : Jérôme Zoma

Manager de l’année : Ibrahim Zerbo dit PDG (manager de Malika la Slameuse)

Jeune maître de cérémonie : Fredy Lino

journaliste culturel de l’année : Tibiafouba Madiéga

Prix hommage et reconnaissance : L’ambassadeur du Maroc

Prix de l’ambassade du Maroc : Amzy

Chanson pour le civisme et le vivre ensemble : Sana Bob

Chanson pour la valorisation des langues nationales : Marie Gayri

FAMA de l’année : Ibrahim Kéita

En rappel, les Faso Music Awards distinguent les personnalités dont les actions sont « salutaires » et profitent à des acteurs culturels et interpellent le grand public.

Basile SAMA

Burkina24

 

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre