Burkina : Le Premier ministre lance le dialogue avec l’opposition

688 0

Le Premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré a rendu visite au chef de file de l’opposition politique (CFOP) ce lundi 1er avril 2019.

Trois mois après sa nomination, le patron de la primature a entrepris des échanges avec les différentes forces vives de la nation. Après l’Alliance des Partis de la Majorité Présidentielle (APMP), le Premier ministre est allé discuter avec l’opposition politique.

Cette visite vient à la suite de sa déclaration de politique générale prononcé le 18 février à l’Assemblée nationale, selon le Premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré : « Comme vous le savez, il y a quelques temps, j’ai fait ma déclaration de politique générale à l’Assemblée nationale.

Et à l’issue de cette déclaration, j’ai estimé qu’il était bon de prendre contact avec les forces politiques du pays ». Au siège du chef de file de l’opposition politique, Christophe Dabiré est donc venu en concertation afin de trouver un bon chemin pour le développement du Burkina Faso.

« Nous avons eu des échanges sur un certain nombre de questions liées à la mise en œuvre de la politique générale et également liées à la manière dont nous devons conduire ce pays vers une destinée meilleure. Le rôle de l’opposition, c’est de formuler des observations et des critiques sur la manière dont le pays est dirigé. Et ça nous appartient maintenant de voir le bien-fondé de ces critiques », a-t-il ajouté.

Cette rencontre était aussi pour annoncer les couleurs du dialogue politique que va entreprendre le Président du Faso. C’est donc une double mission qu’a accomplie le patron du gouvernement. Des critiques et des recommandations ont été ainsi formulées de la part du CFOP pour une amélioration de la bonne gouvernance. Le Chef de file de l’opposition politique se dit « satisfait» de la démarche du Premier ministre.

« C’est une démarche de courtoisie. C’est un symbole puisque c’est la première fois qu’un chef de gouvernement pense utile de se déplacer au niveau du chef de file de l’opposition. C’est un signe distinctif de considération », a déclaré le chef de file de l’opposition, Zéphirin Diabré. Il a lui aussi reconnu le mode préparatoire de cette rencontre en vue du dialogue politique.

Dans la même dynamique, le Premier ministre rencontrera d’autres bords politiques. A ce titre, il recevra la Convention des Organisations de la société civile pour l’Observation Domestique des Élections (CODEL) cet après-midi à la primature.

Basile SAMA
Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *