Côte d’Ivoire : Benjamin Nana prend les commandes du Consulat général du Burkina à Abidjan

584 0

Nommé en Conseil des Ministres du 12 décembre 2018 comme Consul général du Burkina Faso à Abidjan, Monsieur Benjamin NANA, ministre plénipotentiaire, a été installé officiellement dans ses nouvelles fonctions, et par la même occasion, présenté à la communauté burkinabè d’Abidjan. La cérémonie s’est tenue le samedi 30 mars 2019 sous la présidence de SEM. Mahamadou ZONGO, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso près la République de Côte d’Ivoire.

« Monsieur Benjamin NANA, Matricule 25789 M, ministre plénipotentiaire, vous avez été nommé Consul général du Burkina Faso à Abidjan en Conseil des Ministres du 12 décembre 2018. Au nom de SEM. le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, je vous déclare solennellement installé dans fonctions de Consul général du Burkina Faso à Abidjan. » Ces  propos ont été prononcés, le samedi 30 mars 2019 par l’Ambassadeur du Burkina en Côte d’Ivoire, SEM. Mahamadou ZONGO, procédant ainsi à l’installation officielle du nouveau Consul général du Burkina à Abidjan.

Aussitôt après cette installation, l’Ambassadeur Mahamadou ZONGO a présenté Monsieur Benjamin NANA à la communauté burkinabè d’Abidjan. Diplomate de carrière, il a servi successivement à différents postes à la centrale (Ministère des Affaires étrangères) et dans les ambassades du Burkina Faso en Ethiopie et au Japon.  Dans son adresse à la communauté, l’Ambassadeur ZONGO a tenu à rappeler à Benjamin NANA, quatre axes de sa mission à l’échelle de la circonscription consulaire d’Abidjan.

Il s’agira pour lui de « travailler au renforcement des relations entre les Burkinabè et leurs tuteurs ainsi que les autres communautés ; travailler à ce que nos compatriotes respectent les textes et lois de la Côte d’Ivoire ainsi que les us et coutumes des tuteurs ; œuvrer à organiser davantage la communauté burkinabè et veiller à la protection de leurs droits ; agir à ce que qu’ils contribuent pleinement à l’édification du Burkina Faso. » Circonscription consulaire, la plus vaste du Burkina Faso en Côte d’Ivoire (elle s’étend de Bouna, frontière avec le Burkina jusqu’à Aboisso, frontière avec le Ghana), le Consulat général du Burkina à Abidjan abrite 35% de la communauté burkinabè vivant en Côte d’Ivoire, selon le recensement de 2014.

Malheureusement, c’est une communauté désorganisée dont une grande partie des membres ne dispose pas de documents d’état-civil (extrait ou jugement d’acte de naissance). C’est également une communauté en grande partie analphabète, car on dénombre une composante de 67% qui souffre d’analphabétisme. Enfin, c’est une communauté antagoniste.

En effet, les conflits de leaderships, les querelles de chefferies et d’associations, les confusions des rôles et les impostures sont monnaie courante à Abidjan. Des défis énormes auxquels, le Consul général, Benjamin NANA, a été invité à gérer pour y trouver des solutions idoines.

Prenant l’engagement de poursuivre l’œuvre de ses prédécesseurs, Benjamin NANA dit avoir pris note des défis qui l’attendent. A cet effet, il a déclaré être disposé au dialogue et à la concertation avec tous les Burkinabè de sa circonscription consulaire. Il promet une administration de proximité fonctionnant sur les instruments de la bonne gouvernance. Il entend moderniser l’état-civil qui est une priorité de son agenda afin de délivrer des documents fiables et sécurisés.

Se prononçant sur la participation de la diaspora burkinabè à la prochaine élection présidentielle de 2020, le Consul général a lancé un appel citoyen pour un comportement patriotique qui honore le Burkina Faso. Il a rappelé les dates des missions consulaires spéciales pour l’établissement et la délivrance des passeports ordinaires burkinabè et des cartes nationales d’identité burkinabè au profit des Burkinabè de la Côte d’Ivoire du 23 avril au 13 mai 2019 et du 05 au 20 janvier 2020.

La cérémonie d’installation et de présentation du Consul général d’Abidjan a été précédée par la remise de médailles à trois récipiendaires. Il s’agit de Madame Léontine ILBOUDO/OUEDRAOGO, Chef de service Etat-civil du Consulat général d’Abidjan, de Monsieur Nicolas YAMEOGO, Délégué au Conseil Supérieur des Burkinabè de l’Etranger (CSBE) et de Madame Lamoussa SINAN/OUEDRAOGO, leader d’association féminine. Tous élevés au rang de Chevalier de l’Ordre de Mérite burkinabè, ces trois Burkinabè ont été récompensés pour services rendus à la communauté burkinabè et à la Nation. Décernées à l’occasion de la Fête nationale du Burkina, célébrée le 11 décembre 2018, les médailles ont été remises aux récipiendaires par l’Ambassadeur Mahamadou ZONGO.

Issouf ZABSONRE

Attaché de Presse

Ambassade du Burkina en Côte d’Ivoire

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre