Santé : La CEN-SAD vient en aide au Burkina

1338 0

La Communauté des Etats Sahélo-Sahariens (CEN-SAD) a procédé à une cérémonie de remise de don. Cette cérémonie a eu lieu ce mardi 2 avril 2019 à Ouagadougou avec la présence de la ministre de la santé et celle en charge de la femme, de la solidarité et de l’action humanitaire. Ce don composé de trois ambulances et de vivres alimentaires au profit des populations déplacées de Yirgou, vise à concrétiser l’entraide et la solidarité entre les Etats membres.

Après la Mauritanie, le Tchad et le Mali, la Communauté Sahélo-Sahariens (CEN-SAD) vient témoigner sa compassion à l’endroit du Burkina Faso avec un don composé de trois ambulances et de vivres d’une valeur de plus de 90 millions de francs CFA.  C’est dans un contexte d’insécurité grandissante que le Secrétaire Général (SG) de la CEN-SAD, Ibrahim Sani Abani, a voulu matérialiser « la solidarité entre les Etats membres » et « l’entraide en cas de nécessité ».

D’ailleurs, le SG a affirmé que la santé est « au cœur de nos préoccupations » tant individuelles que collectives. En effet, selon lui, sans la santé, « il est illusoire de parler de développement durable et de bien-être ». Pour Claudine Lougué, ministre de la santé, « les attentes des populations sur le plan social sont pressantes » et cet octroi vient « soulager la souffrance des populations ».

Le climat actuel est menacé par une émergence des maladies cardio-vasculaires qui assombrit le tableau du fait de la mortalité. Elle a estimé que la venue de ces ambulances équipées, permettront de prendre en charge urgemment ces malades depuis leur habitation jusqu’au niveau des centres équipés. « L’ambulance est un moyen de transport de liaison entre des soins de santé de basse qualité à des soins de santé de haute qualité. Et ces ambulances sont là pour assurer une meilleure longévité au peuple burkinabè », a-t-elle fait savoir.

La ministre en charge de la femme, Laurence Marchal/Ilboudo, a signifié que « cette initiative de solidarité agissante démontre l’attachement de la CEN-SAD aux valeurs humaines et de dignité ». Elle a également rassuré que ces vivres parviendront aux véritables bénéficiaires, les populations déplacées de Yirgou.

Ibrahim Sani Abani a salué l’engagement et l’abnégation au travail de tous les acteurs du secteur de la santé pour leur dévouement à soulager ceux qui sont confrontés à des problèmes de santé. Par ailleurs, il a rappelé que la CEN-SAD apporte son soutien « indéfectible » aux « vaillantes Forces de Défense et de Sécurité pour leur combat quotidien ».

Aïna TOURE et Amsétou OUEDRAOGO (stagiaires)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre