Arbinda : 62 personnes tuées, 9 enlevées

62 personnes ont perdu la vie à Arbinda dans le Sahel à l’occasion d’affrontements. Les ministres de la défense et de l’administration territoriale se sont rendus sur les lieux ce 3 avril 2019.

62 Burkinabè sont décédés à Arbinda. C’est le bilan dressé par le ministre de l’administration territoriale Siméon Sawadogo sur la RTB Télé. Selon ses explications, 32 personnes ont été tuées par des « terroristes » et 30 autres dans des affrontements communautaires. Il ajoute aussi que lesdits « terroristes » ont enlevé 9 personnes qu’ils retiennent en otages.

A noter en rappel que tout est parti du village de Hamkane, département d’Arbinda, province du Soum le Cheikh (leader religieux) et deux membres de sa famille (son fils et son cousin) ont été tués par des individus armés le 31 mars 2019. 

Les ministres de la défense et de l’administration territoriale ont fait le déplacement sur les lieux ce 3 avril 2019 pour rassurer les habitants. Le ministre de la communication Remis Dandjinou a donné « la certitude que les acteurs connaîtront une suite judiciaire  ».

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page