Côte d’Ivoire : Mgr Gabriel Sayaogo mobilise les filles et fils de Manga

543 0

Monseigneur Gabriel Sayaogo, évêque de Manga (Région du Centre Sud du Burkina Faso) était en visite pastorale auprès des fidèles de son diocèse résidant sur le territoire ivoirien du vendredi 29 mars au mardi 2 avril 2019. Au cours de ce voyage, le prélat était accompagné de l’Abbé Etienne Ganga, Curé de la Paroisse Cathédrale. La paroisse qui focalise l’attention de tout le diocèse cette année, où l’on célèbre le 100è anniversaire de son ouverture, précisément le 25 mai 2019.

C’est du reste cette information capitale que l’Evêque a apportée à ceux qui se présentent avec fierté comme les fidèles de ‘’la 8è paroisse’’ du Diocèse. Au cours d’une grande réunion ‘’en famille’’, Mgr Gabriel Sayaogo les a invités à prier intensément pour que les préparatifs, le déroulement et la clôture du jubilé s’effectuent dans la paix et l’allégresse. Il les a également engagés à apporter leur soutien matériel et financier pour l’exécution de l’agenda jubilaire, mais surtout pour l’édification de l’Eglise. Pour l’Evêque, cet appui ne saurait être ponctuel mais permanent, de manière à ce que ‘’le Diocèse se prenne en charge dans la construction d’infrastructures’’.

L’abbé Etienne Ganga a, quant à lui, fait un exposé des différentes étapes des préparatifs de ce moment de grâces et a situé ses auditeurs sur le budget estimatif. Il a dans la même veine encouragé chacun à faire parler sa foi en Dieu et son amour de l’Eglise. Interpellé sur quelques dissensions au sein des communautés en Côte d’Ivoire, le Chef de l’Eglise de Manga a indiqué attendre de chacun de ses fidèles ”un engagement chrétien authentique”. Et l’hôte d’insister avec fermeté :”Enlevez la politique de l’Eglise. La politique n’est pas bonne dans l’Eglise. Des gens baissent les bras dans nos communautés parce que tel ou tel autre est devant. On ne s’engage pas pour quelqu’un mais pour Dieu. Il n’y a pas de Katsena, de Gourounsi ou de Bissa ou de Mossi dans l’Eglise. Il n’y a que des fils de Manga. Il n’y a que des Chrétiens de Manga”, a-t- il vivement enseigné.

Les hôtes de l’Evêque par la voix du Président d’honneur, le Père Laurent Bouda, ont donné l’assurance qu’ils ‘’joueront leur partition à ce grand événement ecclésial en y apportant une contribution conséquente ”.

L’apothéose de la visite pastorale a été la messe présidée par Mgr Gabriel Sayoago à l’église Saint Jacques des 2 Plateaux, à Cocody  à Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire le dimanche 31 mars 2019. Il a conseillé à ses compatriotes de nouer d’excellentes relations avec les Ivoiriens, avec lesquels ils ont une communauté de destin. ”La Côte d’Ivoire est une terre d’espérance et d’hospitalité. Aux côtés des Ivoiriens vos hôtes, trouvez des frères et qu’à vos côtés également les Ivoiriens trouvent des frères. De la paix de la Côte d’Ivoire dépend votre paix ; du succès des Ivoiriens dépend votre succès ; du progrès des Ivoiriens dépend votre progrès. Priez pour la Côte d’Ivoire, pour ses hommes politiques afin qu’ils soient toujours guidés par la Sagesse et priez également pour tous les citoyens de ce beau pays d’hospitalité et d’espérance’’, a exhorté le prélat.

C’était en présence de M. Jean Marc Yacé, Maire de la Commune de Cocody, de M. Farma Bagui, Attaché d’Ambassade Représentant M. Nana Benjamin, le tout nouveau Consul général du Burkina Faso à Abidjan et d’une forte colonie burkinabè.

Il faut noter que cette visite pastorale est la seconde que Mgr Gabriel Sayaogo effectue en territoire ivoirien, depuis son ordination et son installation en qualité d’Evêque de Manga le 30 avril 2011. Il avait séjourné à Abidjan en avril 2015.

Correspondance particulière d’Emile Scipion ILBOUDO, Journaliste, Abidjan, Côte d’Ivoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre