Mozambique : Après le passage du cyclone Idai, l’heure des funérailles

659 0

Deux semaines après le passage désolant du cyclone Idai, les populations encore sous le choc s’activent à offrir des sépultures dignes aux 541 disparus morts du sinistre. Toutefois, des dizaines de localités restent encore inaccessibles et suscitent des inquiétudes chez les parents des victimes qui s’interrogent sur le sort réservé à leurs défunts.

Joao Filipe Mawane, un rescapé du cyclone explique : “Il n’y a pas moyen d’arriver où ma mère a été enterrée. Jusqu’ici, je ne sais pas exactement où ma mère est enterrée. Jusqu’ici, je ne sais pas où se trouve la tombe de ma mère, si elle est ici ou là”, a-t-il réagi auprès des confrères d’Africanews.

Le Comité international de la Croix rouge au Mozambique s’est donné pour mission entre autres d’aider les familles à retrouver et à ensevelir les corps de leurs disparus. La Croix-Rouge accorde une attention particulière à la question touchant à la gestion des morts après une catastrophe naturelle car selon elle, une gestion efficiente des dépouilles mortelles aide principalement à garantir l‘équilibre psychologique des survivants comme en témoigne Stephen Fonseca, expert en médecine légale au sein de cette organisation internationale.

“Nous travaillons sur une palette d’activités relatives à la gestion des morts. Nous avons pu retrouver et restituer des restes humains en partenariat avec les responsables des communautés. Et puis nous nous sommes rendus sur des tombes afin de mieux comprendre comment ces tombes ont été creusées et de nous assurer qu’elles soient encore identifiables dans quelques années… Nous pouvons fournir quelques conseils pratiques, nous fournissons des équipements de base comme des pelles, des houes ou tout simplement nous aidons à creuser les fosses. C’est très difficile ici. Beaucoup de communautés ont tout perdu”, a-t-il indiqué.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU    Burkina24         

Source : Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre