Comment Iron Biby est (re)devenu l’homme le plus fort

1566 0

En avril 2018, Cheich Al-Hassan Sanou remportait le titre d’homme le plus fort du monde en logt ligt en soulevant une charge de 213 kg avec un autre concurrent. Cette année, le Burkinabè qui s’est préparé dans ville natale de Bobo-Dioulasso, a battu le record du monde de la catégorie en soulevant une charge de 220 kg lors de l’Europe Strongest man 2019 qui s’est disputé ce samedi 6 avril 2019 à Leeds (Angleterre).

Face à 12 autres concurrents et le seul Africain dans cette compétition, Iron Biby était conscient de sa force de frappe. Alors que la plupart des autres concurrents se sont d’abord attaqués à des charges de 175 kg, 190 kg, le Burkinabè a sauté toutes ces étapes pour s’attaquer à une charge de 203 kg.

Dans la nuit de ce samedi 6 avril à Leeds, l’haltérophile Cheick Al-Hassan Sanou est le seul à oser soulever cette charge avec une telle facilité qui a suscité la fascination du public qu’il met dans sa poche. Ils sont seulement sept sur 12 candidats qui réussiront cette épreuve d’épaulé-jeté. Ensuite, le Burkinabè laisse les autres concurrents s’attaquer à la charge de 214 kg. Iron Biby saute encore cette étape. Il préfère conserver ses forces parce que son objectif est encore plus grand. Kearney, Hicks et Kiseliszkwoski sont les trois athlètes qui réussiront à soulever la charge de 214 kg. Iron Biby s’attaque directement à la charge de 220 kg.

Pour le battre, ses concurrents tentent l’impossible en allant chercher à leur tour la charge de 229 kg pour vaincre Iron Biby, l’homme au 180 kg (1m90 de taille). Ils ne réussiront pas. Iron Biby, qui aurait encore pu faire mieux s’arrête là, en raison d’une panne technique lors de la tentative pour soulever la charge de 230 kg. Il promet de battre son propre record en allant chercher prochainement cette charge de 230 kg. Le podium est le même comme l’année dernière mais Iron Biby n’est plus champion exæquo : il est seul en tête.

A 27 an, Iron Biby conserve son titre de champion du monde dans cette discipline. L’année dernière, il avait inscrit, pour la première fois, son nom dans le livre Guiness des records en réalisant 69 pompes en épaulé-jeté avec un homme tenu en une minute alors que le précédent était de 45 pompes. Iron Biby continue d’écrire sa propre légende.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre