Gabon: la réforme de l’attribution des bourses fait grincer des dents

429 0

Les lycéens de plusieurs villes du pays Oyem, Franceville ou encore Port-Gentil sont descendus dans les rues le lundi 08 avril 2019 pour manifester contre la réforme de l’attribution des bourses validée en Conseil des ministres le 29 mars et qui impose aux bénéficiaires d’être âgés de 19 ans en plus d’avoir obtenu au moins 12/20 au baccalauréat.

La réforme de l’attribution des bourses entérinée par le gouvernement gabonais, prévoyant aux bénéficiaires d’être âgés de 19 ans et d’obtenir au moins 12/20 au baccalauréat a soulevé un vent d’inquiétude perçu tant par des étudiants que des élèves et des parents d’élèves. Ainsi, à Oyem, Franceville ou encore Port-Gentil, des lycéens sont descendus dans les rues ce lundi 08 Avril 2019 pour protester contre cette nouvelle disposition.

A Libreville, la capitale gabonaise, une quinzaine d’étudiants ont été brièvement interpellés par la police.

Le ministre gabonais de l’Enseignement supérieur a indiqué que cette réforme devrait œuvrer dans le sens « d’encourager au mérite ».

L’entrée en scène des parents d’élèves dans cette contestation est justifiée par René Mezui Menié, le président de la Fédération nationale des parents d’élèves : « Les familles s’accrochent à ces bourses, parce que la crise touche les ménages. Vous avez des familles, aujourd’hui, qui ont cinq enfants et qui choisissent d’envoyer des enfants à l’école et les autres restent à la maison. Et depuis deux ans, d’ailleurs, vous avez les parents qui paient pratiquement tout. Sécurité à l’école, la mutuelle, la coopérative… », a-t-il dénoncé.

En clair, cette réforme devrait contribuer à plonger davantage les ménages suffisamment asphyxiés par la conjoncture économique qui secoue le pays.

Le Premier ministre, quant à lui, a promis que « l’État et le gouvernement ne ménageront aucun effort pour attribuer les bourses à nos étudiants brillants », sans pour autant « encourager la médiocrité ».

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI.FR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre