La France veut taxer les géants mondiaux du numérique

496 0

Les députés français ont voté le lundi 8 avril 2019 en première lecture l’instauration d’une taxe sur les géants mondiaux du numérique. Ce premier pas de la France fait du pays l’un des pionniers en la matière. Mais, le geste suscite l’opposition notamment des États-Unis. Concrètement, la taxe qui s’appliquera à une trentaine de groupes concernera les activités numériques qui « créent de la valeur grâce aux internautes français ».

Les membres présents du Parlement français ont approuvé, par 55 voix contre quatre et cinq abstentions, l’article du projet de loi instaurant la « Taxe Gafa » (acronyme pour Google, Amazon, Facebook et Apple), rapporte plusieurs médias dont « LaPresse.ca ». Le texte devra ensuite être voté dans son ensemble par la Chambre basse de l’Assemblée nationale puis par le Sénat.

« Ce n’est pas l’unanimité, mais ça n’en est pas loin », a commenté le ministre français de l’économie, Bruno Le Maire, se félicitant que la France « ouvre une voie que beaucoup de pays suivront ». C’est « une étape » vers une « fiscalité du XXIe siècle plus juste et plus efficace », a ajouté le ministre.

La taxe Gafa à la française s’inspire en réalité d’un projet européen qui n’a pas abouti le mois dernier, en raison des réticences de quatre pays (Irlande, Suède, Danemark et Finlande). A en croire Bruno Le Maire, d’autres États européens comme l’Autriche ont des projets similaires. Il espère un accord d’ici à 2020 au sein de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et assure qu’alors la France pourra retirer « naturellement sa taxe nationale ».

Mais Washington juge la taxe « extrêmement discriminatoire à l’égard des multinationales ayant leur siège aux États-Unis ». Le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a exhorté Paris à y renoncer. En rappel, l’instauration de cette taxe avait été annoncée par Emmanuel Macron en décembre 2018 en pleine crise des « gilets jaunes », ces Français qui protestent notamment contre la taxation insuffisante, selon eux, des riches contribuables.

Synthèse de Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre