Musique : Pour redonner un « souffle au Hip Hop »

529 0

En marge de la 4e édition, les organisateurs de « Hip Hop Nêkrê » ont tenu une conférence débat ce jeudi 11 avril 2019 à Ouagadougou. Cette rencontre s’est articulée autour du thème « Hip Hop et communication ». L’idée de ce concept, a été d’échanger avec les adeptes du mouvement, sur l’origine et l’impact du mouvement en matière de communication.

A en croire l’un des conférenciers, Gervais Somda dit Mister P, «le Hip Hop est un phénomène planétaire né d’un besoin de communiquer, de s’exprimer. C’est un mouvement culturel, artistique, social, né dans les années 70. Il est composé du rap, la danse, le graffiti (…). C’est un style vestimentaire, c’est même une école ». D’où le choix du thème de l’édition « Hip Hop et communication ».

Par ce thème, les organisateurs ont rappelé que le Hip Hop peut impacter « la conscience collective » et d’influencer la jeunesse. Gervais Somda a estimé qu’« avant les rappeurs étaient les premiers influenceurs et nous devons voir comment nous pouvons utiliser en bon escient ce vecteur de communication pour impacter la société ».

Le Hip Hop, pour Mister P, est un puissant vecteur de communication. « Le mouvement lui-même est né de la volonté des jeunes, du besoin des jeunes des ghettos de pouvoir communiquer », a-t-il martelé.

Par ailleurs, le chargé de communication et des relations avec l’extérieur, Atobine Nébié, a contextualisé le mouvement « Hip Hop Nêkrê » qui est selon lui l’envie de donner un autre « souffle au Hip Hop » burkinabè qui semblait s’endormir. C’est alors dans ce cadre que les acteurs de ce mouvement ont porté un regard critique sur le devenir du Hip Hop.

L’édition présente de « Hip Hop Nêkrê » se démarque des précédentes. « Pour cette 4e édition, il y aura deux spectacles, avec une programmation très enrichie des rappeurs du Burkina Faso et aussi une formation des acteurs du mouvement en communication digitale », a-t-il dit.

Il faut noter que Hip Hop Nêkrê est un mouvement des rappeurs burkinabè et s’inscrit dans la dynamique de production live. Le festival durera trois jours du côté de CENASA du 12 au 13 avril 2019.

Aïna TOURE (stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre