Sites touristiques : Les femmes de l’amicale du ministère de la culture réfléchissent sur leur rôle

228 0

L’Amicale des femmes du Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (MICAT), entend participer pleinement  au développement et à l’épanouissement du tourisme au Burkina Faso. L’amicale a donc organisé une conférence ce  jeudi 11 avril 2019 au sein de l’Institut des Sciences de l’Image et du Son (ISIS),  sur le thème «  Autonomisation des sites touristiques et culturels en contexte d’insécurité : rôle de la femme du Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme pour une cohésion sociale ».

Pour avoir plus de connaissances sur l’autonomisation des sites culturels, l’Amicale des femmes du Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (MICAT), a organisé une conférence animée par le conseiller technique du MICAT, Ousmane Djiguemde. Ce dernier a souligné « qu’avec le poids économique et social que représente la femme dans notre société, on ne peut pas la laisser en marge d’une telle action ».

Ousmane Djiguemde a indiqué que la communication sur le thème sera bâtie autour de trois grandes problématiques que sont « L’autonomisation en gestion publique, (…) la problématique du genre qui s’invite dans la gestion publique, (…) la question de la cohésion sociale. Quelles peuvent être leurs contributions pour gérer les questions d’autonomisation et de la cohésion sociale ? ».

La présidente de l’amicale, Christiane Carole Marie Edith Sanon/Coulibaly,  a remercié le Ministre de la culture Abdoul Karim Sango pour son soutien, ainsi que le Directeur de l’ISIS avant de situer le motif de la tenue de cette conférence autour du thème «  Autonomisation des sites touristiques et culturels en contexte d’insécurité : rôle de la femme du Ministère de la Culture des Arts et du Tourisme pour une cohésion sociale ».

« Nous estimons qu’une femme qui acquiert des connaissances peut mieux apporter au niveau de son service, d’où la tenue de la conférence », avance Christiane Marie Edith Sanon.

« L’amicale prévoit une sortie touristique dans le Grand Ouest, et une activité à l’endroit des enfants du ministère pour les inciter à adhérer, à travers des jeux concours », a conclu la présidente de l’amicale.

Irmine KINDA

Burkina 24

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre