Ouagadougou : Cissin a désormais son festival

544 0

Les responsables de l’Association Vinnem-Puiré ont fait le bilan de la première édition du Festival des Arts de Cissin (FESTAC) ce dimanche 14 avril 2019 à Ouagadougou.

Le premier FESTAC de l’Association Vinnem-Puiré s’est déroulé du 7 au 10 mars 2019, sous le thème « la culture comme vecteur de développement et de cohésion sociale ». Pour une première édition, Anicet Ouédraogo, président de l’association Vinnem-puiré, dit être satisfait au regard des prévisions et des visiteurs. « Nous étions à plus de 5 000 visiteurs durant les quatre jours du festival », a-t-il indiqué.

L’engouement de cette manifestation se voyait sur le pan organisationnel. A l’écouter, « en ce qui concerne les stands, sur les 62 prévus, seul 1 n’a pas été occupé ». Anicet Ouédraogo a affirmé que « sur le plan financier, sur un budget prévisionnel de plus de 5 500 000 CFA, l’ensemble des dépenses est évalué à 8 700 000 F CFA ».

 «Nous comptons mettre en place un comité qui va travailler pour relever les insuffisances que nous avons eues durant cette première édition », a-t-il révélé. Il a ajouté que pour ce qui est de la deuxième édition, il est prévu l’introduction d’un défilé de mode d’habits traditionnels.

Le président n’a pas manqué de déceler des failles lors de la clôture. Il fait recours à la police nationale pour contribuer à lever les insuffisances.

Aïna TOURE (stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre