USSU BF 2019 : Après trois ans d’interruption, la compétition enfin relancée

488 0

Les compétitions de l’Union des sports scolaires et universitaires du Burkina Faso (USSU-BF) se disputent cette année sous l’ancien format qui regroupait les trois départements ministériels que sont le ministère de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation, le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation et le ministère des sports et des loisirs. Les phases finales de cette compétition vont se disputer du 24 au 27 avril 2019.

L’USSU-BF, selon les organisateurs, est repartie sur de nouvelles bases

C’est enfin reparti les compétitions de l’USSU-BF. Après une crise qui a secoué l’organisation de cette compétition après quelques problèmes d’organisations entre le ministère des sports et des loisirs et celui de l’éducation nationale, les différents acteurs ont enfin pu accorder leurs violons et les compétitions sont à l’étape des finales dont les premières compétitions débutent ce mercredi 24 avril 2019.

Les disciplines concernées sont le football, le handball, le volley-ball, le basketball, l’athlétisme, le judo et la lutte. Les groupes d’âges retenus sont les élèves de 15 ans et ceux âgés de moins de 17 ans, les moins de 20 ans et les séniors des universités et grandes écoles du Burkina. Les compétitions vont se dérouler au Stade du 4-Août de Ouagadougou, au Stade Dr Issoufou Joseph Conombo, à l’Institut des sciences, du sport et développement humain (ISSDH) et le plateau Simon Compaoré.

Près de 1000 élèves pour les finales

« 1160 élèves et étudiants sont actuellement à Ouagadougou pour les phases finales », révèle le secrétaire général du ministère des sports et des loisirs Hermann Yabré, lors d’une conférence de presse ce mercredi 24 avril 2019. « Cette année, du point de vue de Hermann Yabré, est l’occasion pour l’ensemble des scolaires et universitaires de revivre avec passion le sport et avec plus de détermination ». Il a insisté sur l’importance du sport scolaire et universitaire comme un volet important pour le développement de ce secteur.

Cette reprise, qui a permis de donner de la compétition aux jeunes, vise aussi pour objectifs de détecter des talents prometteurs, permettre aux élèves et étudiants de bénéficier des valeurs et vertus du sport, les préparer à participer aux compétitions internationales etc. avec pour résultats, l’émergence d’une élite sportive.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre