Côte d’Ivoire : Le Burkina Faso s’est exprimé au Femua 12

1072 0

A l’affiche de cette deuxième journée de l’édition 2019 du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo, la nuit culturelle du Burkina Faso s’est tenue ce mercredi 24 avril 2019 à l’Institut Français au Plateau, le centre d’Affaire et de l’administration ivoirienne à Abidjan. Une célébration d’un ressenti général a tenu toutes ses promesses en présence des Ministres burkinabè de la culture,  Abdoul Karim Sango et du Commerce, Harouna Kaboré. Défilés de mode, prestations d’artistes musiciens et d’humoristes venus du Burkina Faso ont égaillé la soirée avec Smarty  dans ses habits de Maître de Cérémonie.

« En initiant ce volet de pays invité d’honneur au Femua, je ne pouvais penser à un autre pays que le Burkina Faso pour l’histoire qui le lie à la Côte d’Ivoire mais également pour l’histoire qui concerne ma propre personne car une personne qui renie ses origines est une personne qui ne mérite pas qu’on lui accorde du  respect».  C’est par ces mots que Salif Traoré ou encore A’Salfo, le patron de Gaou Production le label du groupe Magic System, organisateur du Femua, est revenu sur la place dévolue au Burkina Faso au cours de cette édition du Femua 2019.

Instant fort en symbole au cours de cette soirée est le featuring improvisé entre le Maître de Cérémonie, en l’occurrence Smarty et Mawdoé Celestin qu’il a introduit après beaucoup d’éloges et de superlatifs. Kamso Dollar, Malcom, Sali Z, Eunice Goula viendront par la suite gonfler le public  à bloc avant le carton de la dynamique et énergétique Mariah Bissongo qui a littéralement transformé la salle de spectacle de l’Institut Français d’Abidjan-Plateau, plein comme un œuf, en un véritable dancing-club.

à
Mawdoe et Smarty ont chanté ensemble à la Nuit du Burkina Faso au Femua 12.

De la danse traditionnelle, des défilés de mode de créateurs venus de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso et l’humoriste Mam’So Mono ont égaillé le nombreux public qui s’est approprié cette nuit du Burkina Faso au Femua 12.

Le cap est désormais mis sur la journée culturelle du Burkina Faso prévue pour ce jeudi 25 avril 2019 à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports, le site principal du Femua dans la commune de Marcory à Abidjan.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre