Nabalüm au Kundé 2019 : Un “signe de reconnaissance”

710 0

Sa carrière a connu une croissance fulgurante. Dès sa première apparition avec sa première oeuvre, Nabalüm s’est fait un nom dans l’échiquier musical burkinabè. La parution de son premier album en juillet 2018 finit  de parachever cette ascension et lui vaut une place dans la course pour la plus haute marche des Kundé.

 Son oeuvre de 4 titres sortie en 2016 l’a dévoilée au public. Lauréate de visas pour la création, la même année, elle se rend à Paris pour une résidence à la Cité internationale des arts.

Cette voix veloutée et profonde découverte lors d’un concours sur la chaîne de la télévision ivoirienne par celui qui devient son producteur, Alif  Naba, devient la révélation de l’année au « Kundé » en 2017 et Prix de l’ambassade du Maroc 2017 aux Faso Music Awards (Fama). Cette même année, elle fait presque le tour de l’Afrique rien qu’avec sa première création.


Accra (12 octobre 2017)

Conakry (14 octobre 2017)

Lomé (17 octobre 2017)

Cotonou (19 octobre 2017)

Addis Abeba (21 octobre 2017)

Khartoum (23 octobre 2017)

Khartoum Sama Festival (26 octobre 2017)

Kigali (28 octobre 2017)

Djibouti (31 octobre 2017)

Bujumbura (04 novembre 2017)

Tana (10 novembre 2017).


Ce n’est qu’en juillet 2018 qu’elle gratifie les mélomanes burkinabè d’un album de 12 titres “Saké”. Album qui vient confirmer son talent, et l’a comptée parmi les meilleures sorties discographiques  en 2018. «Mon album Saké a été bien accueilli par les mélomanes qui continuent de le découvrir et de le savourer », confie-t-elle.

C’est donc sans grande surprise que la jeune femme se voit hissée parmi les grands noms de la musique burkinabè. Mais cette nomination vient pour elle, couronner le travail abattu et dans le même temps, sera une tribune pour plus de visibilité.

 «Ce premier album est le fruit de beaucoup de travail autant à mon niveau qu’au niveau de ma maison de production. Alors, c’est avec beaucoup d’émotions que j’accueille cette nomination qui est un signe de reconnaissance de tout ça », dit-elle.

Quant à ses challengers Floby et Maï Lingani, elle dira « ce sont des aînés pour qui j’ai énormément de respect et d’admiration. Ils ont chacun une longue carrière qui s’est bien construit à force de travail et de sérieux.  Je suis fière d’être nommée auprès d’eux ».

Pour lui accorder votre voix pour le prix du public, envoyez 3 par SMS au 440.

Revelyn SOME

Burkina24

Il y a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre