Côte d’Ivoire : Le Ministre Sango reçu en audience par son homologue ivoirien

533 0

Le Festival des Musiques Urbaines d’Abidjan, Femua 2019, est également un excellent prétexte en vue de renforcer la coopération entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Et la visite du Ministre Abdoul Karim Sango à son homologue ivoirien du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana, le jeudi 25 avril 2019 en début d’après-midi, en est une  illustration.

Séjournant à Abidjan, la capitale économique ivoirienne, dans le cadre de la douzième édition du Festival des Musiques Urbaines d’Abidjan, FEMUA 12, le Ministre de la Culture des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango a été reçu en audience par son homologue en charge du tourisme, Siandou Fofana, ce jeudi 25 avril 2019, à son cabinet. « D’une visite d’amitié, ce fut finalement une visite de travail », s’est réjoui le Ministre Sango au sortir de son audience.

Les deux ministres ont successivement déplié le contenu de leurs échanges qui ont porté sur entre autres, la coopération touristique entre les deux pays et la mise en œuvre de projets communs  qui pourraient être potentiellement  accompagnés par des bailleurs de fonds mais également des initiatives entrant dans le cadre du Traité d’amitié et de coopération (TAC).

Le Ministre ivoirien Siandou Fofana, a, pour sa part salué la démarche de son hôte et exprimé sa disponibilité et celle du département qu’il dirige à approfondir la coopération touristique en la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

Le Ministre de la Culture des Arts et du Tourisme était accompagné du Directeur général de l’Office national du tourisme burkinabè (ONTB), Nelson Congo et du Directeur de la coopération et des affaires juridiques Idrissa Zorom.

Toujours en marge du Femua 12 et bien avant cette rencontre, le Ministre Sango recevait sur le site abritant la Journée Culturelle du Burkina Faso à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports, Injs à Marcory, Abidjan, une délégation de l’union des artistes-musiciens de la diaspora burkinabè en Côte d’Ivoire. Il a été principalement question de l’affiliation de ces artistes de la diaspora au Bureau Burkinabè des Droits d’Auteurs, BBDA.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre