Santé :  Les avantages de l’UMUSAC

535 0

Le vendredi 26 avril 2019, les membres de l’organisation de l’Union des mutuelles de santé de la région du centre (UMUSAC) ont levé le voile sur l’association.

L’UMUSAC regroupe six mutuelles. Il s’agit de celle de Pabré, de Koubri, de Komki-Ipala, de Komsilga, de Saaba et de Ouagadougou. L’association est engagée depuis 2009 au service de la protection sociale à travers les mutuelles de santé, un système d’entraide et de solidarité qui permet à plusieurs personnes de bénéficier d’une prise en charge maladie moyennant le paiement d’un ticket modérateur.

Elle dit porter des valeurs humanistes comme l’équité et le genre, la durabilité, la prévention, la bonne gouvernance, la coopération et la subsidiarité. L’objectif, selon Prospère Compaoré, président de l’UMUSAC, est de permettre aux gens de se soigner « à moindre coût » et qualitativement.

Autre objectif, poursuit-il, c’est d’améliorer le fonctionnement des mutuelles de santé et l’état de santé des populations de la région du centre, d’accroitre le taux de pénétration des mutuelles de santé membres, de renforcer les capacités organisationnelles et fonctionnelles des membres, créer un cadre de concertation et d’implication des bénéficiaires et partenaires autour des préoccupations communes.

L’UMUSAC a rencontré les journalistes le vendredi 26 avril 2019 à Ouagadougou. Au cours de cette rencontre, des conditions d’adhésion ont été assorties.

« Plus on est sain, plus on est bien portant, plus le développement de la commune importe »

« Nous avons une carte d’adhésion qui fait 1.000 f et les cotisations qui font 3.900 f par personne et par an », a expliqué Prospère Compaoré. Pour ce qui est de l’assurance, l’association prend en charge au niveau du CSPS un taux de 70% et 90% au niveau du CMA. Les bénéficiaires payeront un ticket modérateur de 30% dans les CSPS et 10% dans les CMA.

L’UMUSAC offre des services d’hospitalisation des malades, le transport en ambulance de référence, des soins bucco-dentaires, des examens de laboratoire (parasitologie, hématologie, bactériologie), une consultation infirmière, des accouchements eutociques, des consultations post-natales, la petite chirurgie (incision, d’abcès, suture, circoncision), l’échographie et des médicaments essentiels génériques.

A écouter le président de l’UMUSAC, l’association compte 31.000 bénéficiaires dans la  région du Centre. 5.000  autres sont en ligne de mire.

Inoussa Ouédraogo, chargé de la coordination technique du programme de l’UMUSAC, invite « toute la population à faire confiance aux mutuelles de santé, à passer dans les bureaux des mutuelles de santé et dans leur siège pour payer leur adhésion ainsi que leur cotisation annuelle afin de pouvoir prévenir la maladie. Plus on est sain, plus on est bien portant, plus le développement de la commune importe ».

Aïna TOURE (stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre