Koulpélogo : Cinq enseignants « lâchement tués par les terroristes »

1089 0

Le monde de l’éducation est en deuil. Cinq (05) enseignants ont perdu la vie le vendredi  27 avril 2019 des suites d’une attaque terroriste dans la commune de Comin -yanga, province du Koulpélogo, région du centre-est.

« Nous avons appris hier soir que dans la commune de Comin-Yanga dans le Koulpélogo au Centre-est,  que cinq de nos vaillants enseignants ont été lâchement tués par les terroristes », a annoncé le président du Faso. Roch Kaboré s’exprimait à l’ouverture de la rencontre d’échanges avec les acteurs du secteur rural.

 « Rester debout »

Les acteurs du développement rural ne cachent pas leurs inquiétudes face à l’insécurité dans les régions du Nord, du Sahel et de Centre-nord. Le thème, défi de la sécurité alimentaire dans une contexte d’insécurité : quelle stratégie d’accompagnement des exploitations agro-sylvo pastorales halieutiques et fauniques est évocateur, s’avère être « une réalité palpable », concède le chef de l’Etat.

Cependant, appelle-t-il, « face à l’adversité, nous ne devons pas plier l’échine et nous devons rester debout. Nous devons faire preuve d’ingéniosité, de courage afin de surmonter les entraves aux actions de développement ». La tenue de la 21ème édition de la JNP représente pour le président du Faso, « un signe de notre résilience, de la volonté de tous les acteurs à relever vaille que vaille le défi de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et la création de richesses nationales » malgré la menace sécuritaire.

Après la reconnaissance du mérite de 141 acteurs du développement rural vendredi, la rencontre d’échanges directs ce samedi 27 avril 2019 a été l’occasion pour Roch Marc Christian Kaboré de « rendre un vibrant hommage » (aux acteurs du développement rural) pour leur ardeur au travail, une « condition fondamentale pour l’atteinte de nos objectifs de production ».

Oui KOETA

Burkina24

Oui Koeta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre