« My Green School » : La deuxième édition lancée

594 0

Le 26 avril 2019 a eu lieu la cérémonie de lancement de la deuxième édition du concours « My Green School » au lycée Vénégré de Ouagadougou, lauréat de la première édition. Ce concours est l’initiative de Vivo energy Burkina en partenariat avec le ministère de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique et le ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation.

Le concours « My green school » a été mis en place par Vivo Energy Burkina et vise à promouvoir l’excellence au niveau de l’éducation environnemental, c’est-à-dire, une école propre et verte. Cette année, dix établissements de la ville de Ouagadougou sont en compétition.

“My Green School” 2019 a pour parrain le ministre de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationale et co-parrain celui en charge de l’Environnement. 

Pour le représentant du ministère de l’Education nationale  et de l’alphabétisation, Adama Tamboura, ce concours « vient accompagner le ministère dans les études, les programmes liés à l’environnement au sein de nos établissements ». Aussi, a-t-il précisé, « la question environnementale est très importante au niveau du ministère ».

Khadidiatou Fall Directrice générale de Vivo Energy Burkina

Ce concours permettra, selon le représentant du ministère, « d’instaurer de meilleurs comportements et développer de bonnes pratiques environnementales dans nos établissements ».

En termes d’innovation, la directrice générale de Vivo Burkina, Khadidiatou Fall, a fait savoir qu’en plus des critères mis en place l’an dernier, le jury va cette année « vérifier si réellement les élèves maintiennent leur environnement propre ». Il ne s’agira pas seulement de présenter un projet, mais c sera aussi avoir « un comportement continu dans le sens de la préservation de l’environnement » a-t-elle ajouté.

Le jury est composé d’enseignants, d’agents de l’environnement et des travailleurs de Vivo énergy. Chaque établissement élabore son projet selon les critères de référence et le jury apprécie chaque projet, qui doit avoir une finalité.

« Le lauréat de l’édition dernière a  bénéficié, de la part de Vivo Energy, la construction d’un petit marché, des toilettes, d’un jardin, la dotation de poubelles », a précisé la directrice générale.

Les établissements en compétition

CEG de Yaka
CEG de Somgandé
Lycée Marien N’Gouabi
CEG de Sougpelce
Lycée municipal Signonghin
Lycée Technique Amilcar Cabral
CEG de Cissin
Lycée municipal Rimvougré
Lycée de Yagma
Lycée municipal de Boulmiougou

Un appel est donc lancé à l’endroit des établissements pour que cette compétition soit un lieu d’adoption de meilleurs comportements environnementaux. 

Amsétou OUEDRAOGO (Stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre