Burkina : Le CENASA prépare ses 20 ans d’anniversaire

173 0

A l’occasion de la célébration des 20 ans d’existence du Centre national des arts du spectacle et de l’audiovisuel (CENASA), le Directeur général, Seydou Zongo dit Zedess, a animé un point de presse ce jeudi 2 mai 2019 à Ouagadougou. Cette célébration est placée sous le patronage de Abdoul Karim Sango, ministre de la culture, des arts et du tourisme et le co-parrainage de Éric Bougouma, ministre des infrastructures et de Harouna Kaboré, ministre en charge de l’industrie.

Les 10, 11 et 12 mai 2019, se tiendra le 20ème anniversaire du Centre national des arts du spectacle et de l’audiovisuel (CENASA). La célébration va s’étendre sur trois jours avec au programme diverses activités. La cérémonie d’ouverture est prévue pour le 10 mai et sera ponctuée par des allocutions et des prestations d’artistes.

Il est prévu après la cérémonie, selon le directeur général du CENASA, Seydou Zongo, le lancement de l’exposition de produits culturels qui se déroulera pendant les trois jours de la célébration, un plateau live dénommé « Jam Session », une nuit d’hommage aux artistes disparus notamment Koamba Lankoandé, Amadou Balaké et Nick Domby. Quelques artistes interprèteront également les œuvres musicales des artistes disparus. Il s’agit, entre autres, de Mariah Bissongo, de Prince Zoetaaba et de Issouf Kiénou.

« Soundiata Kéita, le réveil du lion », sera projeté

Seydou Zongo dit Zedess a déclaré que « des trophées d’hommage ainsi que des attestations de reconnaissance seront également remis au cours de cette nuit ». Il a révélé qu’un enregistrement du spectacle télévisuel star en live spécial 20 ans est prévu. Dez Altino, Duden J et Alice Aditoua sont annoncés à l’affiche.

« Aujourd’hui, face à la crise du disque de façon générale, il ne faut pas que les artistes se flattent. Il n’y a qu’un seul moyen d’amortir les coûts de production, et c’est les prestations en live », a expliqué Zedess. Au-delà de l’exposition, le dessin animé, « Soundiata Kéita, le réveil du lion », sera projeté pour les enfants. Le DG du CENASA estime que cette projection permettra d’inculquer aux enfants des éléments sur l’histoire des héros africains.

Le CENASA, dans le paysage culturel, a trouvé sa place et est le lieu par excellence, selon son premier responsable. « La culture, l’art, c’est le dernier rempart contre la prise de la citadelle. La culture est ce qui reste quand on a tout perdu », a ajouté Seydou Zongo. « Le bouillonnement, la vivacité qu’il y a dans le monde de la culture prouve que le Burkina Faso vit », a-t-il dit. Il a même qualifié la culture de forme de résistance face aux forces obscurantistes.

En rappel, le CENASA a été créé en 1999 et a pour vocation principale la promotion des arts du spectacle et de l’audiovisuel à travers la création, la production et la diffusion artistique.

Aïna TOURE (stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre

L’Inde Chez nous

Posté par - 30 mai 2012 0
Aujourd’hui plus que jamais, les pays émergents ont besoin de marchés porteurs pour leurs industries; mais avant, ils ont surtout…

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *