FISAB : L’anglais sous toutes les coutures

1978 0

La finale de la 4e édition du concours du Festival interscolaire de l’anglais au Burkina Faso (FISAB) a eu lieu le mercredi 1er mai 2019 au CENASA à Ouagadougou. 27 établissements du premier et de second cycle ont rivalisé en  karaoké, danse, dictée, art oratoire et English quiz. Lors de cette journée interscolaire, les élèves participants ont prôné l’amour et la paix au Faso.

Ce 1er mai 2019 a lieu la 4e édition du Festival interscolaire de l’anglais au Burkina Faso. Le Festival interscolaire de l’anglais au Burkina Faso (FISAB)  prône la promotion de l’anglais au Burkina Faso.

« C’est la 4ème édition. Nous pensons poursuivre. Quand on regarde la qualité des œuvres que les élèves présentent ici, c’est un catalyseur, une force qui nous permet de poursuivre », a dit le promoteur du FISAB, Jacob Tarpaga.

Pour ce qui est de la particularité en termes d’innovation pour cette année, l’accent est mis sur la musique traditionnelle et de même que les tenues vestimentaires.

Les prix décernés sont d’ordre pédagogique pour cette 4e édition. A en croire le promoteur du FISAB, les élèves bénéficieront des fournitures scolaires, des sommes d’argent, des gadgets, des trophées, des attestations, des tickets de visite au musée national et d’autres kits.

Le directeur du cabinet du ministre de la fonction publique, du travail et de la protection sociale, Sompougdou Jean Marie, représentant le ministre, a estimé que « c’est une activité majeure de promotion de l’anglais auprès des jeunes et en parcourant tous les établissements pour le faire, il a touché du doigt un des problèmes majeurs du pays ».

Le représentant du ministre de la fonction publique reste « séduit » et « satisfait » de l’appropriation de la langue par les élèves. Il a supposé que les compétions qui ont eu lieu, ont démontré la qualité et l’intérêt marqués pour l’activité.

Par ailleurs, la lauréate en dictée, Nikiéma Tatiana avec une moyenne de 20/20 du collège de la Salle, a fait savoir que « l’anglais est une langue qui doit être pratiquée».  Elle dit se sentir « émue et surprise » parce qu’elle ne s’attendait à remporter le premier prix.

Pour Rabessiaka Mamy, lauréate en Karaoké avec 93 points du collège Saint Jean-Baptiste de la Salle, « c’est d’être convaincu de ce qu’on dit, d’être sûr, de savoir défendre ses valeurs peu importe la langue et de chercher à savoir s’exprimer parce que ce n’est pas donné à tout le monde cette chance de pouvoir parler en anglais ».

Aïna TOURE (stagiaire)

Burkina 24


Palmarès

Quiz 1er cycle :

Cissé Marwane : 19,5  (Amitié)

Bonané Océane : 19,25 (collège Saint Jean-Baptiste de la Salle)

Bassona Jessica : 19  (Amitié)

Ngardjibem Senghor : 18,5 (Lycée privé Réveil)

Quiz 2nd cycle :

Somé Joslin : 19,75 (Groupe scolaire Saint Viateur)

Sawadogo David : 17,5 ( Amitié)

Nikiéma Paoleno : 16,5 (collège Saint Jean-Baptiste de la Salle)

Sawadodo Anderson : 16 (Juvénat Saint Camille)

Dictée 1er cycle :

Nikiéma Tatiana : 19,75 soit 20/20  (collège la Salle)

Zoungrana Marc : 18,25 (les Lauréats)

Simporé Taobata : 17,5 (Lycée Philippe Zinda Kaboré)

Ayeto Jonathan : 15 (Groupe scolaire Saint Viateur)

Dictée 2nd cycle :

Somé Joslin : 18,75 (Groupe scolaire Saint Viateur)

Rabessiaka Mamy : 17,25 (Groupe scolaire Saint Viateur)

Keita Hanna : 18 (Groupe scolaire Saint Viateur)

Tarnagda Lawal : 16,75 (Wend Puiré de Saaba)

Art oratoire :

1er : Sandwidi Augustin : 90,6 points (Lycée Gabriel Taborin)

2e  : Issoufou Fadila : 87,6 points  (Amitié)

3e : Simporé Tahoba : 84,6 (Lycée Philippe zinda Kabor)

Danse :

Lycée Philippe zinda Kaboré : 1er (88,3 points)

Lycée privé Réveil : 2ème (86,3points)

La Salle : 3ème (83,3 points)

Karaoké :

Rabessiaka Mamy : 93 points (1ère)

Sakandé Fatao : 89,3 points (2ème)

Dakouré Eddy : 83,6 points (3ème)



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *