FICBG 2019 : Garango a vibré au rythme de la parenté à plaisanterie

278 0

Garango, dans la province du Boulgou, a abrité du 03 au 05 mai 2019 le Festival d’identité culturelle Gourounsi- Bissa. Il a été célébré sous le thème « contribution de la parenté à plaisanterie dans la cohésion et l’unité nationale : rôle et responsabilité des acteurs culturels ». Ce festival a connu la participation des chefs coutumiers gourounsi venu du Ghana et de Pô.

Le festival d’identité culturelle Bissa-Gourounsi, au-delà des prestations artistiques,  a offert un cadre de réflexion à travers  une conférence publique et un brassage culturel avec la délégation des Gourounsi. A

Pour Abdoulaye Bassinga, secrétaire général de la région du Centre-Est  représentant le Gouverneur de la région, « ce festival est une occasion supplémentaire pour chacun de faire une introspection afin de  s’interroger sur sa responsabilité dans la quête du retour d’une sécurité et d’une paix véritable dans le pays ».

Il souligne que si ces types d’activités se multiplient à travers le pays, « nous pouvons venir à bout des deuils réguliers des familles ».

 Le festival d’identité culturelle gourounsi-bissa a connu une prestation artistique particulière, à savoir le face-à-face de la  promotrice Sobra Kalowa et le vieux Biri de Garango. Le « clash » a été arbitré par les Yadsé.

Pour la promotrice, la parenté à plaisanterie se porte bien au Burkina. Elle souhaite qu’elle trouve un cadre d’expression afin de valoriser et promouvoir la cohésion sociale.

Mounini GOUBA

Pour Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre