Afrique du Sud : Ramaphosa promet d’éradiquer la corruption après la victoire de l’ANC aux législatives

566 0

L’ANC a célébré ce dimanche 12 mai 2019 avec le président Cyril Ramaphosa sa victoire aux élections législatives avec  57,5% des voix. C’est la première fois que le parti au pouvoir passe sous la barre de 60% au cours d’une élection générale. Le Président en a mesuré la réalité et a donc promis s’attaquer à la corruption pour redorer le blason du parti de Nelson Mandela.

Les rues de Johannesbourg ont arboré les couleurs de l’ANC ce dimanche 12 mai 2019 dans une ambiance festive avec des partisans fiers de cette nouvelle victoire à l’élection législative avec 57,5% des voix.

En face de plusieurs milliers de militants rassemblés aux pieds de la « Luthuli House », le siège du parti, le président Cyril Ramaphosa a rendu un hommage aux militants de son parti. Il a par ailleurs reconnu la baisse de la popularité de son parti et a donc promis d’engager des reformes s’attaquant notamment à la corruption qui est vue comme étant l’une des principales plaies du régime.

« Ils nous disent qu’au niveau national, provincial, et au niveau local, nous devons mettre un terme à la corruption. Et bien camarades, nous allons tourner la page de la corruption ! », a promis le Président Cyril Ramaphosa pour qui malgré cette victoire, l’ANC se doit de rester humble.

Ainsi pour lui, l’ANC a « appris la leçon » au regard du faible taux de participation et du faible record comparé aux précédentes élections générales depuis 1994, année de son accession au pouvoir. Le président a également affiché sa volonté de faire le ménage au sein du parti. Cela pourrait présager de lendemains tumultueux pour le parti numéro un en Afrique du Sud.

Kouamé L.-Ph. Arnaud Kouakou

Burkina24

Source : RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre