Microsoft veut recruter 500 ingénieurs au Kenya et au Nigeria d’ici à 2023

55 0

La firme américaine a annoncé l’implantation de deux centres dédiés au développement informatique au Kenya et au Nigeria pour 100 millions de Dollars d’investissement. Cette ambition nécessite le recrutement de 500 ingénieurs.

Le géant américain du logiciel, Microsoft, a annoncé un investissement de 100 millions de dollars sur cinq ans pour l’installation de deux centres dédiés au développement informatique en Afrique, selon « Jeune Afrique ». Ces centres verront le jour à Nairobi au Kenya, à Lagos au Nigeria et emploieront 500 personnes d’ici à 2023.

La firme fondée par Bill Gates a précisé dans un communiqué publié ce mardi 14 mai 2019 que 100 personnes seront d’ores et déjà recrutées à plein temps et répartis sur les deux sites d’ici à fin 2019.

Présente en Afrique du Sud avec deux data centers implantés à Cape Town et à Johannesburg, l’entreprise prévoit de recruter des ingénieurs africains spécialisés dans les services de stockage de données en ligne, dans l’intelligence artificielle et la réalité mixte.

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *