Les méditations du pénitent │ Le refuge de la prière

301 0

Ceci est la chronique de l’imam Halidou Ilboudo à l’occasion du mois de Ramadan.

Ramadan est le mois du jeûne, mais aussi de la prière. Les journées d’abstinence sont accompagnées de nuits de prière ; et dans un texte le prophète dit : « Allah vous y a prescrit le jeûne et moi je vous ai recommandé la prière. »  On sait qu’en islam, de tout temps la prière(assolât) a été la pierre angulaire des adorations et même que notre foi y est liée. Le prophète dit : « le pacte qu’il y a entre nous et les non croyants, c’est la prière ; celui qui délaisse la prière est mécréant. »

Alhamdoulillah ! louanges à Allah, de par le biais du ramadan, beaucoup de frères et sœurs retrouvent le chemin de la mosquée, encouragés par l’engouement ambiant. Cet effet de foule fait bien de surprises car beaucoup sont ceux qui restent à jamais fidèles de la mosquée. Evidemment on ne peut éviter les déperditions dues à l’érosion par le temps.

« La prière est l’ascension du croyant », dit en outre le messager d’Allah. En effet par l’acte de la prière, qui est un dialogue entre le créateur et nous, nous nous élevons de cette matérialité superficielle vers la profondeur de la réalité divine. Nous parlons à Dieu par notre esprit et nous l’écoutons nous parler à notre cœur. A la fin de cette auguste audience, nous sommes habilités à dire à nos frères en humanité : « assalamou aleykoum », que la paix soit avec vous. Que je m’engage pour une fraternité véritable et pour des défis communs à relever.

 Que la prière m’a soulagé de mes penchants odieux ,et que revenu de la mosquée, je suis une nouvelle personne. « La prière éloigne des turpitudes et des actes blâmables », dit le coran. Eh oui ! la prière est un instant d’introspection, de jugement de soi, de confession, d’autocritique, de remise en soi. C’est le lieu où nous disons à Allah : « O seigneur ! tu vois ma situation, tu connais mon état, tu sais ce que je cache et ce que je divulgue et rien ne t’est caché de mes actes ; je n’ai d’autre recours que toi ; accepte mes actes  et pardonne mes fautes ». 

La prière est ainsi cet instant, où le croyant, accablé par les vicissitudes de la vie trouve une épaule pour pleurer et un dos pour porter son joug. Et c’est vers le maitre des circonstances qu’il se décharge, Allah, le maitres des univers ! c’est pourquoi le muezzin nous y appelle plusieurs fois par jour : « hayya ala soilat(venez à la prière),  hayya alal falah(venez au succès) » .

Quand il était l’heure de la prière, le prophète disait à Bilal son muezzin : « repose-nous Bilal » ; en effet la prière est un repos de l’âme, du cœur et de l’esprit pour celui qui espère en Allah. 

Alors, mon frère, ma sœur, sache que chaque matin, le muezzin ajoute dans son appel ce membre de phrase : « assoilatou khairoune mina naouwmi », pour te dire : « la prière est préférable au sommeil ». Alors, lève-tôt et prie tu donneras ainsi ta main à Dieu qui guideras tes pas durant cette journée.

Bonne suite de ramadan


Participez à Ramadan avec les Démunis ave le Centre Culturel Islamique du Burkina et Imam ILBOUDO en envoyant vos contribuant aux numéros suivants : Orangemoney 76926217 et MOBICASH 72959511

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre