Mise au point concernant l’expédition de charbon fin provenant de la mine Essakane

294 0

Depuis le 31 décembre 2018, la société IAMGOLD Essakane SA fait l’objet d’accusations multiples dans certains journaux. Ces accusations ont pris un relief particulier à compter du 10 mai 2019 avec des publications s’appuyant sur des rapports d’expertise destinés au seul Procureur du Faso près le Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou. Jusqu’à la présente publication, IAMGOLD Essakane SA a gardé le silence, réservant ses réponses aux autorités judiciaires. Cependant, au regard des allégations graves parues dans la presse, il nous parait nécessaire de rétablir les faits.

Depuis le 10 mai 2019, certains médias relaient des éléments du rapport, pourtant couverts par le secret de l’instruction. Nous avons même eu la stupéfaction de constater que des extraits de ce rapport sont publiés avec des commentaires purement diffamatoires, sans tenir compte du fait qu’IAMGOLD Essakane SA n’avait pas encore déposé ses observations concernant le dossier.

IAMGOLD Essakane SA conteste avec la plus grande fermeté les allégations relayées dans la presse. Nous exprimons notre indignation notamment sur les accusations extrêmement graves de fraude à la législation douanière portées contre notre compagnie concernant l’opération d’expédition du charbon fin résultant des opérations sur la mine Essakane.

IAMGOLD Essakane SA déplore ces agissements médiatiques et tient à rappeler les faits ci-dessous :

Dans la nuit du 29 au 30 décembre 2018, sur autorisation des autorités burkinabè, un convoi de 30 conteneurs chargés de charbon fin résultant des opérations de la mine IAMGOLD Essakane SA a quitté par train Ouagadougou. L’opération d’expédition de charbon fin d’Essakane n’est pas une première et s’est déroulée comme chaque fois avec l’autorisation des autorités gouvernementales compétentes et sous le contrôle des services techniques de l’Etat habilités en la matière.

La marchandise a été bloquée par la Brigade nationale Anti-fraude de l’Or (BNAF) à Bobo-Dioulasso pour contrôle. Deux autres conteneurs de la même cargaison qui étaient restés à Ouagadougou pour des raisons techniques ont été saisis le 2 janvier 2019 sur ordre du Procureur Général suite à des soupçons de sortie frauduleuse d’or du territoire burkinabè. Après une enquête

poussée, la BNAF a transmis un rapport au Procureur Général dans lequel elle confirmait la régularité de l’opération. Malgré le rapport de la BNAF, le parquet général a commis ses propres experts. IAMGOLD Essakane SA a reçu une copie des rapports le 30 avril 2019 pour faire ses observations, au plus tard le 13 mai 2019. Pendant que la société préparait ses observations, des extraits de ces rapports, pourtant confidentiels, ont été publiés presque simultanément dans des journaux. A la date de ce jour, aucune procédure n’est ouverte contre IAMGOLD Essakane SA alors que cela fait près de cinq mois que les conteneurs d’Essakane sont immobilisés par la justice.

IAMGOLD Essakane SA a pour principe, mission et règle de respecter scrupuleusement la législation, comme ce fut toujours le cas et souvent de dépasser les normes nationales pour respecter ses objectifs sociétaux.

La Société IAMGOLD Essakane SA a collaboré sur le dossier avec le parquet général dans un esprit de transparence. En tant qu’entreprise citoyenne, nous avons toujours respecté la législation en vigueur et sommes entièrement disponibles à répondre, si besoin est, devant la justice qui se doit de garantir les conditions de respect des principes et des règles par tous les acteurs. IAMGOLD Essakane SA réaffirme son souhait de voir clôturer ce dossier et renouvelle sa confiance aux autorités et à la justice burkinabè.

A propos d’IAMGOLD Essakane SA

IAMGOLD Essakane SA est une société minière de droit burkinabè détenue en partenariat par la société canadienne IAMGOLD et l’Etat du Burkina Faso. Nous sommes une compagnie minière responsable et transparente, respectueuse des lois des pays hôtes ainsi que des bonnes pratiques internationales. La mine Essakane est indéniablement un leader international en matière de Responsabilité Sociétale d’Entreprise (RSE) et l’un des plus gros contributeurs à l’économie burkinabè. IAMGOLD Essakane SA est un investisseur privé qui génère directement plus de 2400 emplois directs et a généré 325 milliards FCFA d’impôts directs en 9 ans d’opération. En 2018, la mine a produit 14 tonnes d’or.

Ouagadougou, le 20 mai 2019

La Direction de la Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre