Procès putsch : L’audience de nouveau renvoyée pour une semaine

243 0

A la reprise de l’audience, ce 21 mai 2019, le Tribunal a constaté l’absence des avocats dans la salle. Le Juge, Seydou Ouédraogo, qui avait convoqué avec insistance les différentes parties pour ce mardi, a décidé une fois de plus de suspendre la séance.

L’audience sera reprise le mardi 28 mai 2019 à partir de 9h. La succession de suspension d’audiences se tient à un moment où les avocats du Burkina observent un mouvement d’humeur depuis plusieurs semaines. Ce mouvement d’humeur des « robes noires » se traduit par une suspension de toute participation aux activités des Cours et Tribunaux du pays dont l’audience sur le putsch manqué de septembre 2015.

L’objectif, selon les avocats, est de dénoncer le blocage de l’appareil judiciaire burkinabè, d’une part et d’autre part, « l’incapacité de l’Etat à apporter une solution durable ». A noter que ces derniers ont observé un sit-in hier 20 mai devant la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO).

«  Il s’agit à travers ces actions, que certains dans l’opinion et dans la presse ont par abus de langage, qualifié de « grève des avocats », l’avocat n’étant pas un travailleur soumis à l’autorité d’un employeur, de dénoncer la paralysie totale du système judiciaire, génératrice de violation de droits humains et qui est malheureusement la conséquence de conflit opposant l’Etat à ses agents », a indiqué le Bâtonnier, Me Paulin Salembéré.

« Notre préoccupation n’est pas le tribunal militaire parce que c’est une juridiction d’exception. Pensez-vous qu’il soit possible que durant 7 à 8 mois, il n’y ait pas d’audience en matière pénale devant les juridictions de droit commun ? Pensez-vous que les prévenus ou la partie civile devant le tribunal militaire ont plus de droit que les prévenus de la partie civile devant les juridictions de droit commun ? Nous disons non. La constitution met tous les citoyens sur un pied d’égalité », a-t-il lancé.

Lire également👉Justice : Les avocats en sit-in devant la MACO

Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre