Forêt de Kua : «La Chine pourrait accepter n’importe quel autre site … » (Sidwaya)

514 0

La Chine a réagi dans le débat qui se mène sur l’implantation d’un hôpital dans une partie de la forêt classée de Kua.

C’est par l’intermédiaire du média d’Etat Sidwaya que la part de vérité de la Chine a été exprimée. Dans la rubrique “Kantigui”, le quotidien d’Etat, citant une source diplomatique chinoise, indique que l’Empire du milieu n’a pas imposé le choix de la forêt classée de Kua pour implanter l’hôpital.  Il a été “préféré aux autres, car il offre une situation idéale en terme «d’impact environnemental et social».

 “L’emplacement à polémique a été choisi de concert avec les autorités compétentes et (il) est «raisonnablement impossible» que la Chine, qui ne savait même pas que le terrain appartenait à une forêt classée, impose le choix du site à son partenaire burkinabè“, assure “Kantigui”, citant toujours la source diplomatique.

Lire aussi 👉 Forêt classée de  Kua : Entre le Burkina et la Chine, qui décide ?

Déplorant  les “atteintes à la sécurité du personnel chargé des levées topographiques, à des actes de vandalisme et à la confiscation de leurs matériels de travail sur le terrain“, l’informateur de Sidwaya affirme que  la “Chine pourrait même, au nom de la non-ingérence dans les affaires intérieures des autres pays, accepter n’importe quel autre site que le gouvernement viendrait de designer“.

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre