Finale Coupe des ambassades au Burkina

Coupe des ambassades : La Présidence du Faso remporte la première édition

352 0

Dans le but de renforcer sa diplomatie sportive, le ministère des sports et des loisirs (MSL) a organisé du 1er  au 25 mai 2019 la Coupe des ambassades. 14 pays ont pris part à cette édition remportée par la formation de la Présidence du Faso devant l’Ambassade du Canada aux tirs au but (0-0, tab 15-14).

Pour cette première édition de la Coupe des ambassades, l’on s’attendait à voir le personnel des différentes représentations diplomatiques en train de s’amuser autour d’un ballon à l’espace Siguian Sport Arena de Hamado Traoré, le Président du Conseil d’administration de Majestic Sporting Sporting Club et ayant occupé ce poste précédemment au Rail Club du Kadiogo (RCK). Mais non !

Des mercenaires en renfort

Les différentes formations ont plutôt fait appel à des mercenaires. Ce qui devait être un jeu était une vraie compétition avec d’un côté l’équipe de la Présidence, composée en grande majorité de militaires, et l’équipe de l’Ambassade du Canada renforcée en grande partie par des locaux. Ce qui a laissé  place à un match de football avec toute l’intensité qu’il fallait.

L’Ambassade de l’Arabie Saoudite a parrainé cette première édition

Au finish, l’équipe de la Présidence du Faso s’est imposée 15 à 14 lors de la séance des tirs au but après un score nul (0-0) au temps règlementaire.

Une longue séance de tirs au but

Pendant la séance des tirs, tous les sept joueurs des deux formations ont réussi par deux fois cet exercice de la chance et des nerfs. Tous ont réussi l’exercice qui consistait à moins de 6 mètres d’envoyer le ballon dans les buts sans prendre d’élan. Les arbitres décident donc de changer le règlement amenant le ballon au milieu de terrain pour mettre fin à l’attente. Le premier tireur de l’Ambassade du Canada rate son tire tandis que celui de la présidence réussit le sien. C’est la victoire donc.

Contrairement à la finale, le match en levée de rideaux entre les membres du gouvernement et l’équipe des représentations diplomatiques a permis à certains comme le ministre des sports et des loisirs Daouda Azoupiou, le Pr. Stanilas Ouaro, ministre de l’éducation nationale, le directeur de cabinet du ministère des sports Boureima Sy de montrer qu’il sont en forme. L’équipe des représentations diplomatiques au Burkina avait d’ailleurs une Japonaise dans son équipe, élu « meilleur joueur du match » pour avoir égalisé (1-1) pour son équipe. Le match a pris fin sur le score de deux buts partout.

« Cette ambiance participe au développement du sport à la gaieté  qu’on peut avoir malgré les moments difficiles que notre pays traverse. Mais de temps en temps, il faut s’égailler. Nous avons eu droit à une ambiance d’un groupe qui nous a mis dans l’ambiance qu’on ira bien à la victoire, pas seulement sur le terrain de football mais sur le terrain dans la lutte contre l’insécurité », a résumé Daouda Azoupiou, le ministre des sports et des loisirs.

Un réussite selon les organisateurs

L’initiateur de cette compétition a salué la participation des différentes ambassades. L’Ambassade de l’Arabie Saoudite a d’ailleurs parrainé cette première édition.

« Nous avons initié cette compétition pour aller dans le sens de la cohésion sociale et nationale mais aussi le rayonnement du Burkina Faso à l’extérieur de notre pays. C’est pourquoi nous avons initié notre diplomatie sportive à ouvrir les portes de notre pays vers d’autres horizons pour faciliter la coopération entre nos pays et le sport est un facteur déterminant pour faciliter la coopération entre les deux pays », explique Daouda Azoupiou. Selon lui, la deuxième édition est déjà préparation.

L’Ambassade d’Arabie Saoudite au Burkina a pris la troisième place du tournoi.

Les ambassades de l’Algérie, de l’Arabie Saoudite, du Canada, de la Chine, la Côte d’Ivoire, des États-Unis, le Ghana, de l’Italie, du Japon, de la Libye, du Maroc et du Nigeria ont pris part à la compétition. 

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Il y a 1 commentaire

  1. Que va chercher la Présidence dans un tournoi qui concerne les ambassades? Evidemment, la présidence avec tout son monde ne pouvait craindre aucun péril. Elle triomphe laborieusement du poucet sans gloire et surtout sans manière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre