Le SYNATIC donne de la voix

762 0

Dans cette déclaration, le Syndicat national des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC) sur la transformation de la RTB et des Editions Sidwaya en société d’Etat.

Les travailleurs des médias publics sont tombés des nues en suivant le compte rendu du Conseil des ministres du 29 mai 2019 faisant état d’une « communication orale » du Ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du Gouvernement relative au processus de transformation de la RTB et des Editions Sidwaya en société d’Etat. Il ressort de cette communication en effet, qu’« au regard des implications sur les ressources humaines de ces Etablissements publics de l’Etat (EPE), le Conseil a instruit les ministres en charge du dossier d’approfondir les réflexions pour une mutation réussie de la RTB et des Editions Sidwaya ».

Pour les travailleurs des médias publics, cette décision constitue un recul grave dans la volonté du gouvernement d’opérationnaliser le changement de statut acté par les lois sur les médias de 2015 et réaffirmée à travers le protocole d’accord signé avec le Syndicat Autonome des Travailleurs de l’Information et de la Culture (SYNATIC) le 29 décembre 2016.

Quelles « réflexions » pour quels résultats encore ? La question mérite d’être posée. Surtout que des experts des ministères en charge des finances, du commerce, de la fonction publique et de la communication – réunis au sein de la commission mixte interministérielle – sur la base des propositions de cabinets d’études commis à la tâche, ont mis plus de deux ans pour aboutir à des recommandations pour un passage réussi à la Société d’Etat avec l’ensemble du personnel.  Les rapports d’études précisent l’accompagnement de l’Etat dans ce processus.

Le SYNATIC dénonce, une fois de plus, le mépris vis-à-vis des travailleurs, ainsi que le manque de volonté du Gouvernement d’appliquer une loi votée et de respecter ses engagements.

Face aux manœuvres du Gouvernement pour ne pas respecter le protocole d’accord qu’il a signé, le Bureau National le tient pour seul responsable de toute dégradation du climat social qui pourrait survenir au sein des médias publics.

Il lance d’ores et déjà un appel à l’ensemble des travailleurs des médias publics à se mobiliser pour la mutation diligente des Editions Sidwaya et de la RTB en Société d’Etat avec l’ensemble du personnel, telle que recommandé par la commission mixte. En vue d’apporter une réponse à la hauteur du mépris et de la roublardise du Gouvernement, le Bureau National convie l’ensemble des travailleurs à une Assemblée générale extraordinaire ce lundi 3 juin 2019 à partir de 15H30 à la RTB/télé.

N’an laara, an saara !

Pain et Liberté pour le Peuple !

Vives les médias publics !

Ouagadougou, le 30 mai 2019.

Pour le Bureau National,

Le Secrétaire Général

Siriki DRAME

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont la propriété de Burkina24 et soumis par nos lecteurs. Pour partager votre coup de gueule à publier sur Burkina 24 rendez-vous sur Coup De Gueule Coup De Coeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre