Les méditations du pénitent | Le temps des résolutions

344 0

Ceci est une chronique animée par l’imam Halidou Ilbdoudo à l’occasion du mois de Ramadan. 

Ramadan s’achemine vers sa fin et le temps est venu pour nous de faire un bilan. « Si tu veux savoir que ton ramadan est agréé ou pas, regarde tes actes après ramadan », disait un docte. En effet il est connu que le prophète a dit que les portes de l’enfer nous sont fermées durant le ramadan et de prier qu’elles ne s’ouvrent plus pour nous. Ces portes sont en fait toutes les voies d’accès de Satan en nous. A commencer par la non maitrise de nos membres et l’installation de certaines habitudes passionnelles. Avec le jeûne, notre volonté s’est aiguisée et notre résilience accrue, ou devrait l’être. Le prophète a comparé l’action du diable en nous comme le sang qui circule dans nos veines ; il nous a donc demandé de rétrécir ses passages.

Et le jeûne, par le contrôle et la contrainte qu’il exerce sur nos sens, notre cœur et notre esprit, contribue surement à réduire la libre circulation de Satan et des hordes en nous. Ainsi donc, beaucoup de nos choses qui nous semblaient difficiles ou impossibles, à la faveur du jeûne, nous les avons réalisées. Le défi qui se pose en nous actuellement est le suivant : allons-nous retomber après le ramadan ?

C’est le moment pour nous de prendre alors de bonnes résolutions et de demander à Dieu de nous assister sur les deux champs principaux :
– A persévérer dans les bonnes actions engagées avec la faveur du mois, et,
– A rompre avec les mauvaises habitudes que nous avons combattues.
C’est en cela que ramadan est pour nous une école des valeurs et des vertus. Nous aurons réussi, si au sortir de cette école du comportement et du bel agir, nous grandissons en foi et en vertu. Mais nous aurons perdu si cela n’a duré que le temps d’un mois ! et pourtant, on a l’habitude de le rappeler, le Dieu de ramadan est le seigneur des autres mois et du reste de l’année ! en outre ramadan n’a aucun sens pour nous s’il est toujours un recommencement. Il nous faut de la suite dans notre cheminement et un progrès. Rien ne sert de jeûner un mois, d’y parfaire son comportement et une fois le mois fini, de retomber dans ses travers d’antan !

Il est donc temps pour nous prendre des résolutions fermes et courageuses : rester fidèles à l’esprit du ramadan et investir les acquis dans notre vie quotidienne jusqu’à ce que ramadan prochain vienne les enrichir encore plus.

———————-/————-
Participez à Ramadan avec les Démunis ave le Centre Culturel Islamique du Burkina et Imam ILBOUDO en envoyant vos contribuant aux numéros suivants : Orangemoney 76926217 et MOBICASH 72959511

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre