Après Google, Facebook décide de lâcher Huawei

220 0

Facebook a décidé à son tour de ne plus autoriser le géant chinois à préinstaller sur ses smartphones ses applications notamment Facebook, WhatsApp, Instagram ou Messenger. L’information vient de « 01Net.com » qui exploite un article du média londonien « Reuters ».

« Huawei devra se passer de Facebook », informe « 01Net.com ». Qu’il s’agisse de Facebook, WhatsApp, Instagram ou Messenger, Huawei ne pourrait donc plus installer les applications du groupe américain sur ses smartphones avant qu’ils sortent de ses usines.

Selon « 01Net.com » qui cite « Reuters », cette mesure ne concerne pas seulement les futurs modèles à venir, mais d’ores et déjà tous les exemplaires de téléphones en cours de fabrication.

Les clients utilisant les smartphones Huawei, encore sous Android, pourront tout de même télécharger les applications éditées par Facebook sur le Play Store.

Il semble en revanche difficile de penser dans ces conditions que le réseau social rendra ses applications disponibles sur le futur système d’exploitation que prépare le géant chinois.

Les smartphones Huawei incluent également les applications de Twitter et Booking, mais aucune des deux sociétés n’a voulu communiquer sur leur choix, selon « Reuters ».

Pour rappel, en mai dernier, Google annonçait rompre ses relations commerciales avec Huawei pour se conformer au décret signé par le Président américain, Donald Trump.

Depuis lors, l’entreprise chinoise voit une grande partie de ses partenaires américains la laisser concevoir ses smartphones de manière isolée.

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre