Elections de 2020 : Le MPP sonne la “remobilisation” 

657 0

Les maires élus sous la bannière du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) ont rencontré Simon Compaoré, Président par intérim du parti et le Premier ministre, Christophe Marie Joseph Dabiré, le samedi 8 juin 2019 à Ouagadougou. Au centre des échanges, les questions liées à la décentralisation et à l’insécurité. Les élections qui se profilent à l’horizon ont également été au cœur des échanges.

Cette rencontre d’échanges avec les premiers responsables a regroupé près de 300 maires. Il s’est agi, selon Simon Compaoré, président par intérim du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), de faire le point de la situation nationale, de passer en revue la gouvernance locale et « surtout, d’envisager des stratégies de remobilisation des militants et sympathisants  pour les échéances » électorales prochaines.

Aussi à l’ordre du jour, les participants ont échangé sur la décentralisation. A écouter Armand Béouindé, maire de Ouagadougou, le transfert de compétences et de fonds sur le terrain se fait avec beaucoup de difficultés.

« Ces difficultés sont liées au fait qu’au niveau de l’Etat, ils n’ont pas toujours tous les moyens pour nous transférer et au niveau des collectivités, nous n’avons pas toujours toutes les ressources pour assumer ces moyens », dit-il. Mais à en croire le Premier ministre, Christophe Dabiré, « ça coûtera ce que ça va coûter », mais la décentralisation est l’un des points essentiels de la réussite des missions de l’Etat. « Nous ne pouvons pas tout faire au niveau central », indique-t-il.

L’insécurité marquée par les attaques terroristes qui frappent les Burkinabè depuis 2015 a été également abordée. Pour leur apport contre ce fléau, le maire Béouindé indique que les élus locaux « ont déjà pris leurs responsabilités ».  

« Nous en tant qu’élus locaux, nous avons pris nos responsabilités pour nous organiser, faire remonter un certain nombre d’informations afin que nos forces de défense et de sécurité puissent orienter la défense du territoire », relate le bourgmestre de la capitale. Avec cette rencontre, poursuit-il, « nous pourrons avoir des recommandations du parti pour pouvoir mieux participer à la défense de notre territoire ».

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre