Agence de financement des PME : 306 jeunes outillés sur le concept « Entreprendre à partir de zéro franc »

225 0

« Entreprendre à partir de zéro franc (EZF) », ce concept a  été mis au profit de 306 jeunes de la région des Cascades dans le cadre d’une caravane organisée par l’Agence de financement des petites et moyennes entreprises (AFP/PME) en partenariat avec la Fondation africaine pour l’entrepreneuriat et le développement économique ( AFFEED). Au cours de la cérémonie de clôture tenue le vendredi 7 juin 2019 à Banfora, les participants ont affirmé être aptes à entreprendre.

«Entreprendre à partir de zéro franc, c’est possible », cette dynamique a été insufflée aux 306 caravaniers issus de la région des Cascades  au bout de 5 jours de formation. Une initiative de la Fondation africaine pour l’entrepreneuriat et le développement économique (FAFEDE) en partenariat avec l’Agence de financement des petites et moyennes entreprises (AFP/PME).

Selon le Coach Ezéchiel Ouédraogo, par ailleurs Directeur Pays de (FAFEDE), l’Entrepreneuriat  à partir de zéro franc est à  portée de tous. Mais c’est à condition que l’on se forme. Car, « se former, c’est se changer. Et seuls ceux qui changent peuvent changer le monde », insiste-t-il.

Pour donner l’exemple aux jeunes, les organisateurs de la caravane ont eux-mêmes testé le concept EZF. « Nous avons commencé la première phase de la caravane avec des fonds propres de 20 millions de francs CFA sur un besoin de 300 millions de Francs CFA », confie le Directeur des ressources humaines de l’AFP/PME,  Isaac Nacoulma.

« Dès demain, j’irai au champs »

A travers des témoignages, les participants ont promis de leur emboiter le pas. En créant eux aussi leurs entreprises à partir de zéro franc. Depuis fort longtemps, Firmin Hema, électricien de profession murissait  l’idée de création d’un projet. Sans jamais se douter que « le seul obstacle qui m’empêchait de produire du manioc, c’était la peur. Comme je connais désormais les nouvelles techniques agricoles, je me sens prêt. Dès demain, j’irai au champs », dit-il.

 « Celui qui démarre, je vais le pousser »

Le Président du Conseil régional des Cascades Drissa Golo Ouattara, qui enregistre des dizaines d’années d’expérience dans le monde de l’entrepreneuriat, a apporté sa touche. Entreprendre à partir de zéro franc, il y croit également. Cependant, «  tout le monde veut avoir l’argent mais tout le monde ne sait pas garder l’argent. Pour réussir en entrepreneuriat, il faut bien définir ses priorités », lâche-il. Sous un tonnerre d’applaudissements des participants.  Avant de leur tendre la main.  «En tout cas, celui qui démarre, je vais le pousser ».

Isaac Nacoulma, DRH de AFP/PME

La caravane EZF vise la formation de 200 000 jeunes en entrepreneuriat. Toutefois, conclut le coach : « le concept Entreprendre à partir de zéro franc ne prétend pas que l’on peut créer une entreprise avec un budget de zéro franc.

Il prône plutôt la création d’une entreprise à partir de ce que l’on a déjà.

Pour ainsi éviter que les prêts avant création n’enfoncent l’entrepreneur dans le gouffre de l’échec ».

Aminata SANOU

Correspondante de Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre