Burkina : L’ambassade des Etats-Unis offre 2000 livres au ministère de la culture

372 0

Le ministre de la culture, des arts et du tourisme, Abdoul Karim Sango a reçu ce lundi 10 juin 2019  un don de 2000 livres des mains de l’ambassadeur des Etats-Unis au Burkina, André Young.

2000 livres en français et de tous types, des dictionnaires, des romans, des manuels pour élèves, des livres d’images pour enfants fournis par Books for Africa et Sprit of Amercia, ont été donnés au ministère de la culture burkinabè. Ce don ira à 10 centres de lecture publique et d’animation culturelle.

Pour l’ambassadeur Andrew Young, «la lecture n’est pas seulement une aventure exaltante, elle exalte, elle élargie également notre esprit et notre compréhension du monde ». Il espère donc que ces livres seront une autre opportunité pour les lecteurs burkinabè de trouver une inspiration et se créer un meilleur avenir à travers la lecture individuelle à l’image du président Abraham Lincoln, qui n’a eu que moins d’un an d’éducation formelle et qui, à travers, la lecture individuelle, est devenu un avocat, un homme d’Etat.

Le ministre de la culture Abdoul Karim Sango confie  être le « Sango » qu’il est aujourd’hui grâce à la lecture de la biographie de Abraham Lincoln.

«Il est établi que pour accéder à la connaissance, connaitre les autres, c’est de parcourir les livres, beaucoup d’entre nous ont réussi leur vie sociale, leur vie professionnelle simplement parce qu’ils ont lu un livre. Je cite mon exemple, j’ai été inspiré en partie dans mon engagement social et politique à travers la lecture d’un livre sur la biographie de Abraham Lincoln. Très certainement que si cette circonstance ne s’était pas présentée, moi je ne suis pas sûr que je serai le Sango que je suis ».

Pour lui, il faut donc casser cette boutade «qui dit que lorsque vous voulez cacher un secret à un Africain, il faut aller loger se secret dans le livre ».

Mais un des grands défis, s’est-il demandé, c’est comment développer le goût de la lecture chez les enfants, reconnaissant qu’ils sont très attachés aux outils informatiques électroniques.

Cependant, la méthode de l’ambassade avec son programme  «Leaders are readers», (les leaders sont des lecteurs), l’émerveille au point qu’il a souhaité rencontrer le gagnant du dernier concours, Fatav Sawadogo, un élève de la classe de seconde dans la localité de Roko à Kougoussi qui a lu 266 livres en 3 mois.

 En effet, « leaders are readers »  est une activité de concours de lecture que mène l’ambassade des USA dans les zones rurales du Burkina. Elle consiste à intéresser les élèves à la lecture.

« Leaders are readers est une citation du président Abraham Lincoln. C’est donc en s’inspirant de cette citation que l’ambassade a mis un programme de lecture dans les zones rurales. Il consiste à mettre en concours 40 élèves. On incite chaque élève  à lire les livres de son choix, à son rythme et au bout de trois mois,  nous faisons une évaluation et bien sûr, nous primons les élèves à la fin », explique Jérémie Yadia.

Revelyn SOME

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre