Tournoi CDJS/CEDEAO de pétanque : Les Étalons battent Koudougou en finale

123 0

L’équipe nationale de pétanque du Burkina a remporté la 7é édition du tournoi de pétanque du Centre de Développement de la Jeunesse et des Sports  de la CEDEAO. Elle a battu en finale celle de Koudougou (11-07) en finale de ce tournoi commémoratif de l’anniversaire de l’institution. Cette compétition s’est disputée du samedi 8 au dimanche 9 juin 2019 au Stade du 4-Août de Ouagadougou.

L’équipe de Koudougou a surpris la plupart de ses concurrents

L’équipe de pétanque de Koudougou a créé la surprise au tournoi de la CEDEAO. La triplette de la cité du cavalier rouge s’est payée celle de Sankwi pour se hisser en finale. Pendant ce temps, l’équipe nationale éliminait celle de La Poste. En finale, le public attendait un nouvel exploit de cette formation de Koudougou. Mais non. La marche était trop haute. Elle n’a pas existé face à l’équipe nationale. Les Étalons ont expédié rapidement les Koudougoulais avec un score de 11-0 disputé en trois mènes.

L’expérience et le talent de l’équipe nationale ont, en effet, fait la différence. Pour la formation de Koudougou, arriver à un tel niveau, est déjà un exploit. Désormais, la triplette compte parmi les formations à suivre dans les compétitions de pétanque au Burkina Faso. Les vainqueurs de la compétition sont repartis avec la somme de 1 million de francs CFA.

Un tournoi d’intégration

 « C’est vrai nous avons gagné mais c’est d’abord l’intégration sous régionale qui a gagné puisqu’il y a trois pays qui ont participé. Espérons que l’année prochaine, il y aura plus de participants. Le niveau technique est bon. L’équipe de Koudougou est arrivée en finale. Cela signifie que le niveau de la pétanque au Burkina est satisfaisant », a mentionné le Président de la Fédération burkinabè de pétanque Macaire Kaboré. Pour lui, il faut faire de ce tournoi, la compétition la plus importante de la CEDEAO.

Le Burkina Faso confirme son leadership

Le représentant du ministre des sports et des loisirs (MSL) Vohoun Tamini a salué l’occasion offerte aux boulistes de se confronter sur le plan sous régional. « Quand je me réfère à la finale 100% burkinabè, le Burkina confirme son leadership dans ce loisir sportif », avoue Vohoun Tamini.

94 formations ont pris part à cette 7e édition. Il s’agit du Niger (9 triplettes), la Côte d’Ivoire (2 triplettes), le Burkina Faso (8 triplettes). Des équipes venues de Ziniaré, Kaya et Koudougou étaient présentes. Ce tournoi entrait dans le cadre de la commémoration du 44e anniversaire de la CEDEAO.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre